Créer un plan de marketing de contenu rationnel

Redactie Mediaforta

Article par:
Rédaction Mediaforta - 30 août 2019 - 181 Views

181 Views

Comment faire, en tant qu’entreprise, pour organiser de bonnes idées de contenu sous la forme d’un plan rationnel ? Même si vous vous y connaissez en stratégie d’entreprise, il n’est pas toujours évident de mettre en place une stratégie et un plan de contenu. Comment vous y prendre ?

Faites une analyse de tout ce qui existe déjà

« Pourquoi ? » est la plus importante des questions à vous poser au moment d’aborder l’élaboration d’une stratégie numérique de marketing de contenu.

Vous avez peut-être déjà du contenu en ligne mais vous avez besoin d’une stratégie car vous ne voyez pas clairement si ce contenu est adéquat et correctement diffusé.

Commencez dès lors par faire une analyse de ce contenu existant et surtout, des paid, owned ou earned media. Pour chaque canal, demandez-vous : pourquoi ?

S’il vous a toujours paru évident d’être présent sur Facebook – comme tout le monde ! – cette analyse vous montrera peut-être que dans le cas de votre entreprise – un fournisseur de pièces détachées pour engins de chantier, par exemple – ce n’est pas vraiment la façon la plus efficace de venir en aide à votre groupe cible.

Cartographiez votre groupe cible et ses besoins

Aider est la priorité du marketing de contenu. En tant qu’entreprise, vous voulez diffuser du contenu utile qui aide les consommateurs, les clients ou les prospects à trouver une solution. Pour pouvoir les aider, vous devez évidemment d’abord apprendre à identifier le problème et le demandeur.

Créez des buyer personae, des profils de groupes cibles typiques, et complétez les besoins de chaque personne.

Le groupe cible d’une entreprise est souvent hétérogène et il peut être utile de cartographier les différents profils de façon détaillée.

Cela permet d’établir une certaine stratification dans la stratégie de contenu et de ne perdre personne de vue dans les phases ultérieures.

La création de buyer personae est un projet en soi. Commencez par collecter les informations de base sur vos clients et vos prospects.

Parlez avec les personnes de votre organisation qui gèrent la relation avec les clients et mettez d’abord les informations factuelles les plus importantes sur papier.

Rien que sur base du profil socio-démographique (âge, sexe, formation, type d’entreprise, fonction actuelle, responsable des achats ou non, expérience professionnelle, expérience dans votre domaine d’activité,…) vous verrez se dessiner une première matrice avec quelques clients ou prospects qui se trouvent dans un champ plus ou moins comparable.

Dans cette phase, les entreprises qui visent le marché B2C ont tout intérêt à prévoir de la place pour des données plus personnelles. Marié, pas marié, célibataire ? Enfants ou non ? Pour de nombreuses marques, cela peut représenter un monde de différence.

En savoir plus sur la création de buyer personae

Associez les groupes cibles à leur parcours

Travailler avec des profils de groupes cibles est la bonne étape sur la voie du développement du parcours client de vos clients ou prospects. Ou plutôt du parcours acheteur et du parcours client.

Le parcours acheteur est le parcours d’un consommateur avant de faire un achat. La personne qui effectue le parcours achat est tout au plus un prospect et pas encore un client. Une fois qu’il le devient, il entre dans un nouveau type de parcours : le parcours client.

Divisez le parcours client en plusieurs épisodes. Comme nous l’avons dit plus haut, vous avez déjà une différence de base entre parcours acheteur et parcours client, mais c’est beaucoup plus précis.

Pour le parcours client, de nombreux schémas partent de la distinction classique entre Attention, Intérêt, Désir et Action (AIDA). Le parcours acheteur inclut la phase durant laquelle vous attirez l’attention d’un client potentiel avec du contenu, la phase durant laquelle la personne est vraiment intéressée, envisage un achat et décide finalement d’effectuer un achat.

Prévoyez dans tous les cas un système dans lequel vous commencez par accueillir et initier le client. Vient ensuite du contenu qui l’engage plus et enfin du contenu qui en fait réellement un « avocat » de votre entreprise.

En savoir plus sur la création d’un parcours client

Créez un lien avec vos objectifs professionnels

Lors de l’identification des groupes cibles et des problèmes que vous souhaitez aider à résoudre en tant qu’entreprise de contenu, il est important, nonobstant le souhait d’aider, de créer un lien vers vos propres objectifs professionnels.

Il est noble d’expliquer à quelqu’un l’impact des acides gras sur le cholestérol, mais cela n’apportera rien à vos objectifs professionnels si vous ne reliez pas cette thématique à vos produits et à vos services (même si vous ne les mentionnez pas dans l’article).

Dès lors, décrivez dans votre stratégie les avantages (et les inconvénients) de vos services et produits, vérifiez s’ils correspondent à ce que recherche votre groupe cible et – last but not least – vérifiez si vous pouvez créer dans cette thématique du contenu qui aide votre public à progresser sans faire de la promotion basique de produit.

Dans cette phase, il peut aussi être utile d’aller jeter un coup d’œil au contenu de vos concurrents.

Ils ont souvent des objectifs professionnels similaires. Non pas pour courir derrière la concurrence, mais pour trouver des idées utiles sur la façon de vous différencier.

En savoir plus sur ce que la concurrence peut vous apporter

Kill your darlings  

Dans le nombreuses entreprises, y compris des PME, les étapes un à trois déboucheront immédiatement sur une matrice de secteurs de clients, de types de clients, d’angles d’attaque de contenu et d’ambitions professionnelles.

Dans une première phase, essayez absolument de vous en tenir à une stratégie claire : sachez que vous ne pourrez pas résoudre tous les problèmes de tous les groupes cibles dans tous les secteurs

N’hésitez pas à faire des choix, trouvez une niche sur laquelle vous axerez votre stratégie. Si vous constatez que votre façon de travailler fonctionne, rien ne vous empêchera de développer dans une phase ultérieure des stratégies parallèles pour d’autres domaines.

L’account based marketing est la forme la plus poussée de réflexion en termes de niche. L’account based content marketing ne se concentre pas sur un grand groupe de personnes mais sur des « comptes » spécifiques.

Des personnes ou des organisations très spécifiques qui correspondent précisément à votre produit et sont ou peuvent donc devenir des clients. Le contenu que vous produisez pour eux est très largement personnalisé.

Vous ne visez pas le plus grand nombre possible de personnes au sein d’un profil donné mais une série de comptes que vous souhaitez séduire avec du contenu fort.

De la stratégie de marketing de contenu au plan de marketing de contenu

Dès lors que vous avez fixé l’objectif de contenu, vous pouvez conclure l’exercice stratégique par le lancement d’un plan de marketing de contenu.

Ce plan applique la stratégie dans la pratique et détermine le type de contenu que vous allez produire, quel message est crucial, dans quels canaux, sur quel ton. Vous créez ainsi un schéma sur lequel baser ensuite la création de contenu, la distribution de contenu et les métriques de contenu.

Commencez par des éléments concrets, comme un calendrier de contenu. Votre stratégie déterminera la façon dont vous diffuserez votre contenu sur différents paid et owned media.

Pour  bien gérer l’inspiration et maintenir un rythme qui génère un public fidèle, un calendrier de contenu est indispensable.

Mais parce que les entreprises ne sont pas des rédactions, la mise en place de ce type de calendrier n’est pas une tâche facile.

Dans le meilleur des cas, ces canaux y sont d’emblée reliés et intégrés parce que le calendrier de contenu est basé sur leurs rythmes de publication, mais veillez aussi à ce qu’il soit visuellement très clair.

Indiquez également s’il s’agit de paid, owned ou earned media, cela pourra vous aider ultérieurement pour les calculs d’efficacité par type de média.

Il est tout à fait indiqué dans ce cas de faire appel à un fournisseur extérieur de contenu afin de combiner logiquement les éléments suivants avec la stratégie définie.

En savoir plus sur les plans concrets de votre contenu

marketing de contenu ebook
Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta

L’équipe rédactionnelle de Mediaforta est constituée de journalistes professionnels spécialisés en marketing. Après avoir disséqué l’actualité du marketing de contenu pour le compte des lecteurs de ce blog, la Rédaction diffuse les informations intéressantes sous forme d’articles destinés à permettre aux marketeurs d’élaborer et mettre en œuvre leur stratégie et leurs objectifs en matière de marketing de contenu.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

»

Check-list pour la création d’un contenu B2B bien structuré

Pour obtenir un contenu B2B attrayant, il doit être porteur de ...

»

Comment rédiger une bonne étude de cas ?

En matière de marketing de contenu, une étude de cas est un ...

»

Les erreurs stratégiques à éviter en matière de marketing de contenu B2B

Prétendre que le marketing de contenu B2B diffère radicalement du ...

»

Votre équipe de contenu peut-elle se passer de copywriter ?

Des textes percutants et attractifs capables de susciter ...

DCMC mediaforta
»

Le Digital Content Marketing Congress 2019 démarre bientôt

Tout comme l’année dernière, Mediaforta organise son Digital ...

contentmarketingplan
»

Créer un plan de marketing de contenu rationnel

Comment faire, en tant qu’entreprise, pour organiser de bonnes ...

intranet 1
»

Marketing de contenu et intranet, mode d’emploi

Pour de nombreuses entreprises, l’intranet est la pierre angulaire ...

content participation
»

Comment impliquer vos collaborateurs dans le marketing de contenu

En tant que content manager, vous travaillez efficacement avec des ...

Scrum contenu
»

Scrum peut-il renforcer vos processus de contenu ?

Pour les développeurs de logiciels et de sites web, les termes ...