Réutiliser correctement du contenu

Redactie Mediaforta

Article par:
Rédaction Mediaforta - 30 janvier 2019 - 43 Views

43 Views

Pourquoi réutiliser du contenu ?

L’idée de réutiliser du contenu doit venir d’un réflexe positif. Ne le faites pas parce que vous avez l’impression de ne pas être assez créatif pour trouver de nouvelles idées, mais parce que vous croyez dans la force du contenu que vous avez déjà publié. Cette force peut venir de différents éléments qui sont autant de bonnes raisons de réutiliser ce contenu.

Raison 1 : vous ne plaisez jamais d’emblée à tout le monde.

Il y a dans votre groupe cible différents types de personnes qui consomment chacune le contenu à leur façon. Vous laissez donc inévitablement toujours une certaine partie de votre public au bord du chemin. Réutiliser du contenu peut résoudre ce problème. Celui qui aime consulter des infographies n’aura peut-être pas envie de lire une analyse bourrée de chiffres. Retravaillez ce même contenu un peu plus tard sous la forme d’une infographie et vous augmenterez vos chances de toucher ceux qui préfèrent un contenu plus visuel. 

Raison 2 : soyez plus malin que Murphy.

Le fait qu’une personne n’ai pas vu ou lu un contenu n’est pas toujours lié aux habitudes du public. Cela peut aussi être une question de pure malchance. Le contenu est paru au moment précis où la personne était surchargée de travail ou le jour où elle partait en vacances. C’est dommage car vous aviez vraiment investi beaucoup de temps dans ce contenu. Lui donner une seconde chance, c’est donc aussi une façon de mieux rentabiliser vos efforts.

Raison 3 : le contenu est tellement bon qu’il doit être relu.

Cela ne fait jamais de tort de ressortir un classique, surtout pour les entreprises qui diffusent du contenu depuis longtemps. Le type de contenu que votre groupe cible aura immédiatement envie de relire. Peu importe qu’il ne tombe pas par hasard sur ce contenu. Ou que vous le présentiez encore une fois au premier plan.

Quel contenu (ne pas) réutiliser ?

Même si vous souhaitez rentabiliser votre contenu de la façon la plus optimale possible, vous ne devez pas vous contenter de republier ce contenu tel quel. Comme nous l’avons déjà dit, il est conseillé de revoir le format, mais vous devez avant tout poser un regard critique sur ce que vous pouvez réutiliser. Quel type de contenu cela concerne-t-il ?

  • Contenu intemporel. Un contenu qui n’a pas vieilli. Quelle que soit la qualité de sa présentation, seule l’information qui reste up  to date aura droit à une nouvelle vie. Un blog peut paraître démodé mais contenir une idée qui reste actuelle. Conservez cette idée et retravaillez les références qui datent un peu dans le contenu.
  • Contenu populaire. Vos chiffres de visites montrent clairement quel contenu a historiquement bien fonctionné. C’est ce contenu qui doit prioritairement entrer en ligne de compte pour être réutilisé. Vous pouvez aussi réutiliser un contenu qui n’avait pas récolté de bons chiffres, mais à la seule condition de rectifier une erreur qui avait fondamentalement nui à l’audience.

Comment réutiliser du contenu ?

La réponse à cette question est très claire : avec un nouveau format de contenu. Ne décidez pas de but en blanc de transformer un texte en vidéo. Réfléchissez bien aux formats qui sont complémentaires et à la façon d’assembler des éléments de contenu qui ont un lien entre eux.

Quelques techniques fréquemment utilisées :

  • De l’article de blog à l’e-book. Les entreprises qui possèdent une grande quantité de contenu sur un domaine spécifique peuvent envisager de le rassembler, de le mettre à jour et de le diffuser sous la forme d’un guide (whitepaper ou e-book). Vous pouvez le proposer au public via un call to action en échange de données de leads. Mais ici aussi, la mise à jour est importante : posez un regard critique sur le contenu plus ancien et adaptez là où c’est nécessaire pour conserver le niveau de qualité de l’époque.
  • De la photo à l’album photo ou board. Si vous investissez beaucoup sur le contenu visuel, vous pouvez appliquer une technique comparable. Plongez-vous dans vos archives photographiques, recherchez des similitudes thématiques et rassemblez les images dans une galerie de photos ou sur un board sur Pinterest, par exemple. Proposez-le à votre public et expliquez-lui comment vous avez voulu décrire un secteur, un thème ou une problématique.
red bull pinterest
  • De la vidéo au montage. Vous venez, par exemple,  de terminer une série d’interviews filmées sur un sujet déterminé. Sélectionnez les passages les plus percutants de ces interviews, associez-les aux meilleures images et réfléchissez au message central que vous pourriez diffuser dans un montage vidéo retravaillé. Cela pourrait également parfaitement servir d’ouverture pour une page thématique ou de teaser sur un média social.
  • Des données au récit de cas. Les gens aiment apprendre des autres et cela explique le succès des récits de cas. Mais cela ne doit pas toujours être un pur cas clients. Si les données de votre site web montrent quelque chose d’intéressant, demandez-vous si vous pourriez l’utiliser en externe également. « Nous avons constaté que vous adorez cette photo » pourrait être une excellente introduction pour réutiliser une photo, expliquer l’histoire (le making of) qui se cache derrière et créer ainsi un nouveau contenu.
  • Du webinaire au manuel. Trop souvent encore, la suite la plus concrète donnée à un magnifique webinaire est une présentation aride. Utilisez les informations qu’a données le présentateur et retravaillez-les pour en faire un beau manuel pratique qui explique très clairement le fonctionnement de quelque chose (y compris à quelqu’un qui n’a pas suivi le webinaire). Même contenu, mais avec un autre emballage au moins aussi utile.
  • De l’interview au listicle. Il y a quelques années, vous avez posté une interview avec un top shop de votre secteur. Très lue, cette interview allait à l’essentiel, racontait une jolie histoire et contenait de nombreux conseils. Après toutes ces années, ces conseils restent très utiles et méritent d’être rediffusés, via, par exemple, un listicle qui propose 7 points de vue importants sur le thème en question.
  • Du listicle au podcast. Pour des raisons stratégiques (construction d’audience critique), vous avez reformaté une grande partie de votre ancien contenu en listicle. Les éléments de ces listicles constituent souvent une base idéale de discussion. Sélectionnez-en quelques-uns, présentez-les à une personne intéressante et enregistrez le tout en podcast.

Ne sous-estimez pas le réemploi

Les exemples de switches de contenu démontrent que le réemploi ne revient pas à faire un copier/coller d’un contenu ancien. Retravailler du contenu demande aussi une certaine somme de travail qui pourra effectivement être parfois moins importante que pour un post totalement nouveau mais sera souvent aussi intensive.

Dans ce cas, investir du temps dans le réemploi de contenu se justifie surtout par les arguments que nous avons avancés au début de cet article. Le contenu ouvre la porte à une optimisation intéressante de l’audience ou d’autres objectifs de marketing.

share

' Retravailler du contenu demande aussi une certaine somme de travail qui pourra effectivement être parfois moins importante que pour un post totalement nouveau mais sera souvent aussi intensive. '

En outre, vous pourrez aussi y trouver d’autres avantages qui ne sont pas strictement liés au contenu. L’optimisation de contenu ancien peut aussi être le bon moment de revoir votre SEO. Google fait en effet évoluer constamment ses algorithmes et il y a donc de grandes chances pour que votre contenu ancien soit encore référencé sur d’autres bases SEO. Vérifiez si les mot-clés de l’époque sont toujours des termes fréquemment recherchés aujourd’hui. Dans le cas contraire, adaptez les titres, les headings, les meta descriptions, etc.

De nombreuses entreprises s’efforcent d’intégrer un featured snippet clair dans le contenu. Elles ambitionnent ainsi d’obtenir la célèbre position « O » dans les résultats de recherche. Pour cela, elles retravaillent généralement en quelques lignes la définition de base du concept le plus important (qu’est-ce que… ? donc), avec un titre clair (qu’est-ce que… ?).

Vous trouverez plus de conseils SEO utiles pour retravailler votre contenu dans cet article approfondi du Content Marketing Institute. Et ne dites plus jamais que réutiliser du contenu est aussi rapide que republier un post ancien. Cela mérite vraiment la mise en place d’une petite stratégie spécifique et cela peut contribuer à de bons résultats pour votre contenu. Un dernier conseil en guise de conclusion : ici aussi, l’excès nuit en tout. Réutilisez avec modération et travaillez avant tout avec du contenu qui en vaut vraiment la peine.

contenu marketing
Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta

L’équipe rédactionnelle de Mediaforta est constituée de journalistes professionnels spécialisés en marketing. Après avoir disséqué l’actualité du marketing de contenu pour le compte des lecteurs de ce blog, la Rédaction diffuse les informations intéressantes sous forme d’articles destinés à permettre aux marketeurs d’élaborer et mettre en œuvre leur stratégie et leurs objectifs en matière de marketing de contenu.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

content hergebruik
»

Réutiliser correctement du contenu

Pourquoi réutiliser du contenu ? L’idée de réutiliser ...

bloggen
»

Blog et marketing de contenu

Je blogue, tu blogues, nous bloguons. Depuis une bonne quinzaine ...

influencer marketing
»

Le marketing d’influence : définition et mode d’emploi

Des personnes influentes qui racontent sur leur réseau une histoire ...

briefing
»

Marketing de contenu : comment faire un briefing de qualité ?

Pour utiliser de façon optimale les services d’un partenaire en ...

landingspagina
»

Comment faire une bonne landing page ?

Landing page (ou page d’atterrissage) fait partie de ces termes de ...

project manager
»

Pourquoi un project manager peut apporter un plus à votre équipe de contenu

Project manager : une fonction très spécifique et souvent encore ...

»

5 bonnes raisons d’externaliser votre production de contenu

Quand une entreprise décide de se lancer dans le marketing de ...

marketing en ligne
»

Mesures de marketing en ligne à votre disposition

Avoir une image de marque positive est indispensable au succès ...

Social selling
»

Comment pratiquer la vente sociale ou « Social selling » sur LinkedIn ?

La vente sociale est une technique de vente qui consiste à utiliser ...