Comment faire une bonne landing page ?

Redactie Mediaforta

Article par:
Rédaction Mediaforta - 03 décembre 2018 - 145 Views

CONVERSION
145 Views

Landing page (ou page d’atterrissage) fait partie de ces termes de marketing de contenu que beaucoup connaissent mais trop souvent encore de façon superficielle. Pourquoi est-il tellement important d’avoir une bonne landing page et comment s’y prendre pour réaliser une landing page de qualité ?

Qu’est-ce qu’une landing page ?

Une landing page est une page de votre site web sur laquelle vous dirigez un visiteur qui a cliqué sur un lien pour voir un contenu ou une offre qui l’intéressent. Si, par exemple, quelqu’un manifeste un intérêt spécifique pour votre nouveau white paper, vous ne souhaitez pas le faire passer d’abord par la page d’accueil de votre site. Il est plus pratique de créer une landing page spécifique et d’augmenter ainsi la chance de conversion auprès de votre groupe cible.

Pourquoi est-il crucial d’avoir une bonne landing page ?

Dans votre stratégie de marketing de contenu, vous avez défini des objectifs et, pour les atteindre, les landing pages sont de la plus haute importance. Une landing page augmente considérablement les chances de réussite, si vous visez la conversion.

Aujourd’hui, le marketing de contenu numérique est très axé sur l’idée de s’adresser aux gens sur base de leur besoin d’information. C’est souvent par le biais de votre promotion de contenu  qu’ils découvrent que vous avez une réponse à ce besoin : un tweet, un post sponsorisé, un lien dans votre newsletter, etc. Pour de nombreux visiteurs, la page qui a suscité leur intérêt est le premier point de contact avec votre marque ou votre entreprise. Et mieux vaut que ce « moment de vérité » se passe bien si vous voulez continuer à séduire le visiteur à plus long terme.

Le succès de vos landing pages dépend d’un ensemble de facteurs, dont voici les principaux.

Définissez clairement des objectifs

Une landing page vous aide à relever votre niveau de conversion, mais cet objectif est trop vague en soi. Définissez préalablement clairement quel type de conversion vous visez précisément. Un objectif qui peut varier d’une landing page à l’autre. Cela peut aller de la demande de contenu supplémentaire sur la récolte de leads ou d’adresses mail à la réception de demandes d’offre et de vente.

Souvent, l’essence de votre objectif sera contenue dans le call-to-action que vous utilisez sur votre landing page : « Cliquez ici pour plus d’articles sur ce sujet », « Téléchargez notre e-book sur ce sujet », « Cette solution vous intéresse ? Visitez notre webshop ». Evitez les CTA trop vagues comme, par exemple, « Allez sur notre webshop ». Choisissez un objectif clair si vous voulez vraiment convaincre le visiteur, comme Paypal le fait ici avec son e-book sur la façon de développer votre business en ligne.

Paypal

Structurez le contenu

Sur base des objectifs définis, vous donnerez une structure logique au contenu de votre landing page. Pour cela, partez de la recherche ou du besoin d’information de votre public. En quoi voulez-vous aider le visiteur d’une landing page ? Pourquoi atterrit-il à cet endroit et que souhaite-t-il savoir ? C’est le cœur du contenu et cela mérite une petite place dans le haut de la page, ainsi qu’un titre porteur. Dans le cas d’un e-book, vous pouvez, par exemple, prévoir un bref contenu à cet endroit, reprendre une partie de l’introduction ou de la conclusion ou mettre quelques citations en évidence.

Pensez aussi, juste en-dessous, à mettre en évidence le rôle de votre entreprise. Il n’est pas toujours nécessaire d’énumérer les USP, vous pouvez aussi, par exemple, expliquer la genèse de ce white paper et pourquoi, en tant que marque, vous avez estimé important de le produire. C’est un élément de contenu qui peut conforter le lecteur dans son choix. Veillez à ce qu’il puisse s’identifier : c’est ceci que vous cherchiez, c’est ici que vous trouverez la solution et en tant qu’entreprise, nous trouvons important de vous aider. Faites cela de façon structurée (des titres intermédiaires, un point marquant, une énumération,…) de façon à ce que le visiteur puisse parcourir facilement le texte. Mettre trop d’informations sur une landing page n’est pas toujours une valeur ajoutée. L’exemple de LinkedIn vous montre comment présenter clairement une quantité relativement importante d’informations à côté d’un formulaire.

linkedin

Terminez par le call-to-action et celui-ci est à peine visible dans l’exemple de LinkedIn (le bouton Envoyer). Le CTA peut être inclus dans les deux éléments ci-dessus mais vous le verrez souvent aussi à un autre endroit « bien visible » comme dans une colonne séparée en haut à droite de la page. Ici, Microsoft le fait dans le bas de son formulaire au moyen du bouton Télécharger.

microsoft-ebook-landing-page

Créez un design clair et net

Si vous avez investi dans un site web réussi, vous souhaitez évidemment que votre landing page ait le même niveau. En d’autres termes, respectez les mêmes objectifs en matière de style et d’identité. Le visiteur doit instinctivement ressentir qu’il n’a pas atterri sur une île mais sur une page qui s’intègre dans un ensemble plus vaste.

Il est également important de mettre des accents visuels forts. La landing page montre le chemin vers un e-book qui contient également de superbes images ou des infographies de qualité ? Titillez la curiosité du visiteur en en divulguant quelques-unes afin d’introduire esthétiquement la landing page. Mais n’exagérez pas non plus : cela ne doit pas se transformer en duel entre éléments graphiques. N’oubliez pas que votre objectif final est la conversion.

Dans l’exemple d’Uber, nous voyons comment le service de taxis associe un titre clair (montrer l’avantage pour le visiteur) à un bon visuel et un CTA clair en haut à droite.

uber-landing-page

N’oubliez pas les aspects techniques

Dans votre plan d’attaque, vous attirez le visiteur vers votre landing page en plaçant quelques outils promotionnels. Mais dites-vous bien que ce tweet sympathique ne suffira pas à attirer les visiteurs comme une manne tombée du ciel. Votre page doit aussi être techniquement correcte pour être facilement repérable par les moteurs de recherche. Soignez les basiques : un titre clair, des tags H1 et H2, la mention des mots-clés et une bonne meta description.

En outre, vous pouvez aussi prévoir techniquement quelques autres points importants. Tenez compte du nombre croissant de visiteurs mobiles et veillez à ce que votre page soit compatible avec différents appareils et donc certainement aussi avec les smartphones et les tablettes.

Et enfin, une landing page peut aussi vous fournir nombre de métriques utiles. Associez l’objectif fixé à une série d’indicateurs : les chiffres sur le nombre de visiteurs, les références (d’où viennent les visiteurs ?), le taux de rebond, le temps passé sur une page, etc. Ces données vous indiquent si votre landing page fonctionne bien mais vous donnent aussi des informations précieuses pour la création d’autres landing pages. Vous pouvez cartographier les données nécessaires au moyen de Google Analytics ou d’un logiciel d’automatisation.

Testez votre landing page

Vous ne devez évidemment pas attendre la réception de tous les chiffres sur votre landing page pour l’adapter. N’hésitez pas à varier afin d’obtenir une meilleure vision de ce qui fonctionne ou pas.

Pour tester cela, il peut être intéressant de créer plusieurs variantes d’une landing page. Variez dans le texte mais aussi dans le placement du texte, des photos ou du CTA sur la page. Mettez les deux pages les plus réussies en ligne avec, par exemple, des bannières vers la page A ou B.

Grâce aux données de Google Analytics, vous saurez quelles sources dirigent le mieux vers vos landing pages mais aussi quelles pages génèrent le plus de conversion. Si l’une fonctionne beaucoup mieux que l’autre, vous pourrez très rapidement décider de diriger tous les visiteurs vers la meilleure page.

Production de contenu

Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta

L’équipe rédactionnelle de Mediaforta est constituée de journalistes professionnels spécialisés en marketing. Après avoir disséqué l’actualité du marketing de contenu pour le compte des lecteurs de ce blog, la Rédaction diffuse les informations intéressantes sous forme d’articles destinés à permettre aux marketeurs d’élaborer et mettre en œuvre leur stratégie et leurs objectifs en matière de marketing de contenu.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

Scrum contenu
»

Scrum peut-il renforcer vos processus de contenu ?

Pour les développeurs de logiciels et de sites web, les termes ...

content hergebruik
»

Réutiliser correctement du contenu

Pourquoi réutiliser du contenu ? L’idée de réutiliser ...

bloggen
»

Blog et marketing de contenu

Je blogue, tu blogues, nous bloguons. Depuis une bonne quinzaine ...

influencer marketing
»

Le marketing d’influence : définition et mode d’emploi

Des personnes influentes qui racontent sur leur réseau une histoire ...

briefing
»

Marketing de contenu : comment faire un briefing de qualité ?

Pour utiliser de façon optimale les services d’un partenaire en ...

landingspagina
»

Comment faire une bonne landing page ?

Landing page (ou page d’atterrissage) fait partie de ces termes de ...

project manager
»

Pourquoi un project manager peut apporter un plus à votre équipe de contenu

Project manager : une fonction très spécifique et souvent encore ...

»

5 bonnes raisons d’externaliser votre production de contenu

Quand une entreprise décide de se lancer dans le marketing de ...

marketing en ligne
»

Mesures de marketing en ligne à votre disposition

Avoir une image de marque positive est indispensable au succès ...