Un nouveau site web ? Pensez au contenu dès le début !

Redactie Mediaforta

Article par:
Rédaction Mediaforta - 12 septembre 2018 - 47 Views

47 Views

Pour beaucoup d’entreprises, la création d’un nouveau site web représente un énorme challenge. Le développement du site passe par de nombreux défis stratégiques, techniques et graphiques. Sans compter que vous « devez » aussi placer le bon contenu sur le site. Nous vous expliquons comment faire en sorte que l’intégration du contenu se passe bien dès le début.

L’ordre des phrases dans l’introduction de cet article n’a pas été choisi par hasard. Car cela reste malheureusement encore un réflexe trop tardif pour de nombreuses entreprises : que faire du contenu sur notre site web ? Via Google, vous trouverez de nombreux articles qui vous proposent un plan par étapes pour la création d’un nouveau site web. Dans cet article, nous irons un pas plus loin et vous expliquerons comment tenir compte, à chaque étape, du contenu que vous mettrez sur votre site.

Etape 1 : Du contenu sur mon nouveau site web : pourquoi et pour qui ?

Commencez chaque démarche de création d’un nouveau site web par une pré-enquête. Vous ne créez en effet pas ce nouveau site juste par « obligation ». Réfléchissez à l’objectif du site. Cet objectif, vous ne devez pas le choisir à l’emporte-pièce. Vous pouvez vous baser sur des enquêtes de marketing existantes ou faire procéder à ces enquêtes durant la phase de préparation. Sont utiles :

  • Enquête sur les buyer personae. Cartographiez vos groupes cibles. Ne vous contentez pas de les nommer, décrivez-les aussi. Quelles sont leurs caractéristiques ? Quelles informations recherchent-ils ? En tant qu’entreprise, que pouvez-vous apporter à ces groupes cibles avec du contenu sur votre site web ?
  • Enquête sur le parcours client. Interrogez-vous sur le trajet parcouru par chaque buyer persona. Quelles informations recherche-t-il pendant son processus d’achat et sur quels points pouvez-vous l’aider avec du contenu ?
  • Définissez les suivis des conversions. En plus du parcours client, vous pouvez aussi définir les mécanismes de conversion de votre site web. Comment transformer un visiteur en visiteur engagé, comment en faire un client et comment faire en sorte de mieux le comprendre ? A ce stade, n’hésitez pas à déjà penser aux calls-to-action que vous utiliserez sur ce nouveau site.
  • Etudiez les intentions des visiteurs. Interrogez vos clients et prospects et sachez pourquoi ils viennent sur votre site. Distinguez les grandes intentions, vous pourrez les utiliser efficacement lors de l’élaboration de la structure de votre site.
  • Enquête SEO. Dès maintenant ? Si vous voulez optimiser votre nouveau site pour les moteurs de recherche, vous devez avoir une idée des meilleurs mots-clés. Vous pourrez alors créer le site de façon optimale, tant sur le plan du contenu (contenu écrit correctement) que sur le plan technique.

Une fois en possession des résultats de ces enquêtes, vous pourrez expliquer pourquoi votre site contribuera aux objectifs marketing de votre entreprise : informer, améliorer votre image de marque et votre réputation, vendre plus de produits, générer des leads, etc.

Le contenu entrera déjà en ligne de compte pendant ce tout premier exercice de réflexion. Fixez vos objectifs et demandez-vous si votre entreprise possède la connaissance et l’information pour réaliser ces objectifs. Cela suscite très souvent un exercice complexe à ce stade.  Par exemple : nous possédons cette connaissance dans l’entreprise, mais personne ne l’a jamais documentée. Quelle que soit la complexité apparente de cette tâche, il est préférable de découvrir ces défis dès la pré-enquête.

2. Préparez votre organisation à la création d’un site

website content

Créer un site web, c’est comme installer de nouveaux locaux commerciaux. Tout le monde doit y contribuer et chacun finit tôt ou tard par être impliqué. Mais cela ne signifie pas pour autant que tout le monde doive faire de tout. Evitez le chaos et organisez-vous bien. Pour cela, choisissez les options suivantes et ici non plus, vous ne pourrez éviter l’élément contenu. Mais first things first :

  • Choisissez un product owner et un product manager. Ce sont deux figures essentielles de la création d’un site web. Le product owner est le responsable final. La question se pose de savoir si tel ou tel contenu est vraiment utile ? Le PO met un terme au débat et prend la décision. De son côté, le product manager gère tout le processus. Rien ne provoque plus de retard qu’une communication chaotique. Le PM fonctionne comme porte-voix, il règle les moindres détails et veille sur le budget.
  • Etablissez un budget. Pour bien vous organiser, il est crucial de respecter le budget. Décidez si vous voulez un site web cher ou bon marché et définissez les limites à l’intérieur desquelles vous voulez travailler. Fixez ensuite le montant que coûteront les différents éléments : de quel budget disposez-vous pour la stratégie, le contenu, la mise en forme, le développement, les logiciels supplémentaires, etc. ?
  • Choisissez vos partenaires. Sur base de la budgétisation, vous pourrez sous-traiter les éléments du processus. Concentrez-vous surtout sur la stratégie, la production de contenu, le design et le développement. Discutez avec des partenaires potentiels, demandez des offres et choisissez vos partenaires.
  • Choisissez votre plateforme. L’organisation ne concerne pas uniquement les personnes, mais aussi la technique. Enregistrez (si nécessaire) votre nom de domaine et choisissez une plateforme internet. Renseignez-vous sur les avantages et les inconvénients de, grosso modo, WordPress, Drupal ou Joomla. Ici aussi, l’impact du contenu est important : le choix de votre content management system déterminera la façon dont votre entreprise publiera du contenu sur votre site dans le futur.
  • Choisissez des instruments d’analyse. Vous devez également mesurer et analyser le contenu que vous publiez. Dans cette phase, réfléchissez à l’utilité d’un logiciel de marketing automation, par exemple.

3. Placez tout le monde sur la même ligne

content website

Une fois que votre organisation est au point, réunissez tout le monde. L’objectif est clair : obtenir l’unanimité sur le type de site que vous souhaitez et sur le contenu que vous y diffuserez.

Un bon conseil : préparez-vous avec des exemples. Pour cela, pensez à votre propre groupe cible et à ce qui convient ou non. Venez avec des sites web mais aussi avec des exemples de fonctions sur des sites web ou des articles sur des sites web que vous trouvez bon ou très mauvais. Prévoyez aussi d’inclure dans le débat des exemples très concrets de contenu.

Cela peut vous donner l’impression de faire du brainstorming dans le vide, mais il serait pesant de voir revenir ce débat sur la table à un stade ultérieur du processus. Veillez à ce que tout le monde soit d’accord sur ce que vous voulez exactement et sur l’orientation à donner au travail. Ensuite seulement, vous pourrez passer à la création de la structure.

4. Créez une bonne structure de navigation

Avec les éléments que vous avez collectés sur les intentions des visiteurs sur votre site, vous pourrez passer à la création de la structure. L’importance du contenu ne doit pas être sous-estimée : c’est ici que vous déterminez comment un buyer persona trouvera le chemin vers votre contenu. Quelles sont les fonctions (une grande fonction de recherche ou non, un fly-out sur votre page d’accueil ou non,..) qui simplifieront cela et quel est le niveau de complexité de votre arborescence ?

content website

Travaillez topdown dans ce processus. Fixez d’abord les grandes intentions et à partir de là, structurez tous les sujets disponibles. Evitez les embranchements trop nombreux et limitez-vous à trois ou quatre niveaux maximum (les intentions, sous chaque intention une série de sujets que vous scindez à nouveau là où c’est nécessaire).

Au cours de cette phase réfléchissez bien à ce qui sera du contenu statique et dynamique. La page « Qui sommes-nous ? » connaîtra sans doute peu de changements, mais décidez dès à présent quelles parties de la structure proposeront régulièrement du nouveau contenu.

Sur base des informations qui émergeront de ce travail de réflexion, votre partenaire stratégique élaborera un concept : un schéma général de l’aspect de votre site et surtout de la façon dont il peut « fonctionner » vraiment (attirer des clients, améliorer l’image de marque,…). Ce concept contient des armatures (projets de pages, une sorte de plan de construction) et c’est important aussi pour le contenu : vous savez comment vous devrez bientôt structurer votre contenu sur une page. Le projet tiendra compte de la tendance actuelle en UI (user interface) et UX (user experience).

5. Testez votre concept

concept website

Une phase intermédiaire souvent oubliée mais particulièrement utile consiste à tester votre concept. Le producteur de contenu rédige quelques pages d’exemple que vous présentez à votre public (vos clients actuels par exemple) en combinaison avec l’UI et l’UX planifiés.

Notez leurs impressions, vérifiez si le mécanisme stratégique fonctionne réellement et adaptez là où c’est nécessaire.

6. Faites un guide du contenu

Parallèlement, vous pouvez élaborer un guide avec le producteur de contenu. Ce guide aborde des éléments comme les groupes cibles, les parcours, les types de contenu, les touchpoints, le tone of voice à utiliser, etc. C’est un fil conducteur pratique pour le producteur mais aussi pour le contrôle de qualité interne.

7. Développez la mise en forme

Après la validation du concept et l’élaboration des directives de contenu, le véritable travail de production peut commencer. Il est fréquent que deux étapes se fassent simultanément. Les designers développent les blocs de construction qui vous permettront de mettre en forme chaque page de votre site. Cela va des blocs d’adresses sur votre page de contact à l’aspect qu’aura l’introduction d’un article ou l’intégration d’une vidéo. Le défi : concilier la fonctionnalité et l’esthétique tout en évitant de vous laisser dominer par votre goût personnel.

8. Produisez le contenu

Pendant que vos designers travaillent, votre partenaire pour la production de contenu prépare tous les éléments de contenu nécessaires. Dès lors que vous avez déjà réfléchi au contenu lors des étapes précédentes, vous êtes parfaitement préparé à la production elle-même. De nombreux parcours de création de nouveaux sites se passent mal parce que l’on n’a pas réellement réfléchi au contenu avant d’en arriver à cette étape.

Une fois tous les préparatifs terminés, le producteur peut élaborer un plan efficace en fonction de la quantité de contenu que vous désirez. Ce plan aborde plusieurs éléments : qui va créer le contenu, le timing, la répartition des tâches. En bref, l’ensemble du flux de travail rédactionnel.

Quel est votre rôle en tant que maître d’œuvre ? Il est certain que pour les gros volumes, de nombreuses entreprises ne font pas ce contenu elles-mêmes mais le commandent sur base d’un excellent briefing. Dans l’arborescence du site, vous avez soigneusement intégré tous les sujets à traiter. Ensuite, vous prévoyez un briefing approfondi pour chaque sujet et vous rassemblez le matériel-source ou les données nécessaires à la création du contenu.

Vous gardez également un œil sur le travail afin d’en garantir la qualité. Convenez d’une personne qui sera responsable des révisions internes et de la façon dont se déroulera le processus de validation. A nouveau, sous-estimer ces éléments peut mettre tout le processus en péril.

9. Créer le site web

creation website

Idéalement, la production de contenu se fait en interaction avec le design et la création effective du site web. Le nouveau contenu est envoyé dans le content management system puis les développeurs et les infographistes créent, soumettent, corrigent et parachèvent de vraies pages

10. Le site est terminé : veillez à ce que le contenu reste dynamique

Les différentes étapes de ce trajet débouchent sur un site terminé qui propose le contenu souhaité par votre groupe cible et apporte aussi une réelle valeur ajoutée tout au long du parcours client. Mais cela s’arrête-t-il là ? Nous espérons que non. Votre nouveau site web va connaître un pic d’audience et de conversions au moment de son lancement, mais si ensuite le contenu reste statique, les nombreux efforts auront été fournis en vain.

C’est là le dernier et sans doute le plus important des pièges : ne laissez pas votre site web s’assoupir. Quand il sera terminé, prévoyez des mises à jour pour en faire un site dynamique. Non pas un site qui publie un peu de nouveau contenu tous les six mois, mais un site dont le rythme des publications continue d’attirer les visiteurs parce qu’ils savent qu’ils y trouveront toujours du nouveau contenu utile.

 

Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta

L’équipe rédactionnelle de Mediaforta est constituée de journalistes professionnels spécialisés en marketing. Après avoir disséqué l’actualité du marketing de contenu pour le compte des lecteurs de ce blog, la Rédaction diffuse les informations intéressantes sous forme d’articles destinés à permettre aux marketeurs d’élaborer et mettre en œuvre leur stratégie et leurs objectifs en matière de marketing de contenu.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

Social selling
»

Comment pratiquer la vente sociale ou « Social selling » sur LinkedIn ?

La vente sociale est une technique de vente qui consiste à utiliser ...

»

En quoi consiste exactement le travail d’un producteur vidéo ?

Dans le domaine du marketing de contenu numérique, la création de ...

website content
»

Un nouveau site web ? Pensez au contenu dès le début !

Pour beaucoup d’entreprises, la création d’un nouveau site web ...

ABN Amro
»

ABN Amro marque des points avec du contenu sur et pour les investisseurs

Comment sortir le grand jeu avec une enquête de marché et du ...

content manager
»

En quoi consiste exactement le travail d’un content manager ?

Capitaine du vaisseau. Verrou sur la porte. Gardien de tout le ...

droits auteur
»

Marketing de contenu et droits d’auteur : quel contenu vous appartient vraiment ?

Les articles et les vidéos qui paraissent sur votre site internet ne ...

»

Comment faire rimer vidéo et efficacité sur LinkedIn ?

Dans leur distribution de contenu, les entreprises ont longtemps ...

DCMC2018
»

DCMC2018 dévoile son programme

Le Digital Content Marketing Congress de Mediaforta, qui se ...

content planning
»

Apprenez à fixer des délais pour votre contenu

Planifier du contenu, c’est fixer et respecter des délais. Cela ...