La diffusion en continu devient une constante du marketing de contenu

Redactie Mediaforta

Article par:
Rédaction Mediaforta - 21 juillet 2016 - 999 Views

MARKETING DE CONTENU
999 Views

Créer du contenu et le diffuser instantanément. Pour un marketeur de contenu un tant soit peu conservateur, cela revient à jurer dans une église. Les premiers exemples montrent cependant que cette stratégie est susceptible de booster la notoriété de votre marque et l’engagement qu’elle suscite. Mais en quelle occasion l’utilise-t-on et quelles sont les lacunes des applications actuelles ?

En septembre 2014, le Koninklijke Burgers’ Zoo d’Arnhem aux Pays-Bas a salué la naissance de deux bébés tigres de Sumatra. Dans le cadre d’une expérimentation, la direction du zoo a décidé de diffuser la naissance en direct, donnant ainsi l’illustration parfaite des possibilités avant que la technique ne suscite l’engouement qu’on lui connaît.

Un mois après la naissance des bébés tigres, le marketeur Tim Lammens s’exprimait sur AdFormatie en ces termes : « Nous possédions en l’occurrence un contenu unique, susceptible de ravir énormément de gens. Aussi avons-nous décidé de relier une caméra d’observation en live à YouTube. Outre le comportement des animaux sauvages, le monde regorge de trésors à filmer. »

Une caméra dans une loge de mise bas

Tim Lammens a dû gérer le fait que les bébés tigres sont arrivés quatre jours plus tôt que prévu. Heureusement, les gestionnaires du parc avaient placé une caméra dans la loge de mise bas depuis plusieurs jours, pour le plus grand plaisir des 150.000 privilégiés qui suivaient avec fascination l’événement en direct. Sur les réseaux sociaux, on a enregistré des réactions de sollicitude quant à la santé de la mère et de ses jumeaux. Le Burgers’ Zoo a fait appel à des gardiens et des vétérinaires afin de les rassurer avec du nouveau contenu actualisé.

Même si, dans le cas du Burgers’ Zoo, la diffusion de contenu en streaming n’aura pas forcément un impact déterminant sur le nombre de visiteurs, elle aura contribué à augmenter la notoriété du parc et permis de créer plus d’engagement et d’interaction de la part du public.

Davantage de canaux

En 2014, le Burgers’ Zoo utilisa YouTube pour diffuser ses vidéos en streaming. Depuis, bien d’autres canaux ont vu le jour. Outre les canaux de streaming classiques, dont il est abondamment question dans cet article, Periscope et Meerkat se sont livré une lutte sans merci pour la conquête du marché (plus d’infos ici). Faute d’avoir les moyens suffisants pour soutenir la concurrence de ses rivaux, Meerkat a fini par jeter l’éponge.

Aujourd’hui, les entreprises désireuses de diffuser du contenu en streaming utilisent de préférence Facebook Live ou Periscope, racheté en mars 2015 par Twitter. Il s’agit des deux plateformes leaders dans leur domaine qui, de surcroît, apportent le plus de garanties en termes de flux.

En matière de live streaming, YouTube s’est en quelque sorte laissé distancer. La chaîne avait beau posséder une application depuis 2011, celle-ci n’était réservée qu’aux chaînes populaires et uniquement sur la version web de YouTube. Fin juin, YouTube a fait un grand pas en avant en intégrant la fonctionnalité de live streaming dans son application mobile. Cet article de MarketingLand est très explicite quant à la part d’innovation de ce nouveau service. Reste à savoir si Google sera capable de combler l’écart qui le sépare des autres plateformes.

Fin juin, le service de microblogage Tumblr a également pris le train du live streaming en marche. Même si les objectifs de Tumblr ne sont pas parfaitement clairs, la preuve est faite que c’est sur ce type de contenu que les grandes plateformes miseront dans le futur.

Que permet le live streaming ?

Gageons qu’en 2017, l’utilisation de la vidéo en streaming sera une des tendances marquantes en matière de marketing de contenu. L’augmentation du nombre de canaux laisse supposer que de plus en plus d’entreprises envisagent de franchir le pas. Il convient toutefois de mettre un bémol : la vidéo en live et en continu ne constituera jamais le meilleur moyen de diffuser du contenu. Cherchez à savoir si le système est en adéquation avec les objectifs du contenu. Comme le montre très bien l’exemple des bébés tigres, il s’agit d’une démarche dans laquelle vous renoncez partiellement à votre contrôle, dans l’espoir de sensibiliser le public et de susciter une certaine interaction.

Globalement, le live streaming convient aux applications suivantes :

– Diffuser un événement en streaming (événement d’entreprise ou autre).

– Une annonce en direct (par exemple du CEO).

– Un entretien en live avec des collaborateurs ou des personnes extérieures à l’entreprise qui expriment un point de vue intéressant sur un problème sectoriel.

– Un blog vidéo en live possédant un format distinct (par exemple une table ronde revenant sur du contenu publié antérieurement).

– Une démo produit complétant un communiqué de presse.

– Pour les marketeurs spécialisés : une interview en live avec des clients, une visite d’entreprise, une explication en live sur Twitter à propos d’un sujet actuel.

Quel est l’avenir du live streaming ?

Il ne fait aucun doute que, dans les années futures, le live streaming fera couler beaucoup d‘encre. Quant à la question de savoir si cette stratégie a de l’avenir, la balle est dans le camp des marques. De toute évidence, la réponse à cette question a toutes les chances d’être positive.

La constatation que le live streaming est capable de s’appuyer sur du contenu diffusé antérieurement (par exemple émettre en streaming live une discussion concernant un article précédent) est une indication pour de nombreux marketeurs. Cela mis à part, le live streaming nécessite d’être particulièrement réactif. Tout le monde n’a pas forcément la chance de faire tourner sa caméra dans l’attente qu’un tigre femelle mette bas !

Les entreprises désireuses de diffuser un événement en streaming doivent être capables de réagir rapidement. Elles doivent non seulement intégrer les canaux de live streaming dans leur stratégie et leur planning, mais également prévoir des workflows spécifiques afin que le contenu live soit diffusé sans délai.

 

DCMC2016

Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta

L’équipe rédactionnelle de Mediaforta est constituée de journalistes professionnels spécialisés en marketing. Après avoir disséqué l’actualité du marketing de contenu pour le compte des lecteurs de ce blog, la Rédaction diffuse les informations intéressantes sous forme d’articles destinés à permettre aux marketeurs d’élaborer et mettre en œuvre leur stratégie et leurs objectifs en matière de marketing de contenu.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

B2B-content social media
»

Votre contenu B2B a-t-il sa place sur les réseaux sociaux ?

Publier du contenu B2B sur LinkedIn est monnaie courante, mais il ...

Account based contentmarketing
»

Se lancer dans le marketing de contenu basé sur les comptes

Axer votre contenu sur un client spécifique. Est-ce possible ? ...

»

Check-list pour la création d’un contenu B2B bien structuré

Pour obtenir un contenu B2B attrayant, il doit être porteur de ...

»

Comment rédiger une bonne étude de cas ?

En matière de marketing de contenu, une étude de cas est un ...

»

Les erreurs stratégiques à éviter en matière de marketing de contenu B2B

Prétendre que le marketing de contenu B2B diffère radicalement du ...

»

Votre équipe de contenu peut-elle se passer de copywriter ?

Des textes percutants et attractifs capables de susciter ...

DCMC mediaforta
»

Le Digital Content Marketing Congress 2019 démarre bientôt

Tout comme l’année dernière, Mediaforta organise son Digital ...

contentmarketingplan
»

Créer un plan de marketing de contenu rationnel

Comment faire, en tant qu’entreprise, pour organiser de bonnes ...

intranet 1
»

Marketing de contenu et intranet, mode d’emploi

Pour de nombreuses entreprises, l’intranet est la pierre angulaire ...