Les adblockers mettent le monde de la publicité en émoi

Redactie Mediaforta

Article par:
Redactie Mediaforta - 29 septembre 2015 - 831 Views

831 Views

Les adblockers sont devenus un gros business ces dernières années. L’entreprise irlandaise PageFair a calculé que, rien que l’année dernière, 144 millions de personnes utilisaient ce type de logiciels pour supprimer les publicités en ligne. Soit une augmentation de 70% par rapport à l’année précédente. Globalement, cela correspond à 5% de la population mondiale ayant accès à l’internet, et ce pourcentage augmente sensiblement (jusqu’à 28%) dans les pays où l’internet est devenu un bien de consommation courante. Autre élément non dénué d’importance : 41% des 18-29 ans considèrent que les adblockers sont à l’internet ce que Roméo est à Juliette.

Un adblocker fonctionne d’une façon étonnamment simple. Ce programme, qui se télécharge gratuitement dans la plupart des cas, supprime toutes les publicités en ligne afin de permettre à l’utilisateur de surfer proprement. Généralement, les animations flash sont bloquées, mais les textes, les illustrations et les fichiers audio et vidéo embarqués ne passent pas non plus la barrière de ce filtre antipub. Les pages web se chargent beaucoup plus rapidement (dans certains cas, le gain atteint 3 secondes, une éternité en ligne), vous consommez moins de bande passante et, sur le plan du respect de la vie privée, les adblockers font en sorte que vos informations personnelles soient moins rapidement partagées avec des tierces parties. L’entreprise Cisco Systems avait tiré la sonnette d’alarme il y a deux ans déjà car le risque de virus informatique est clairement  plus élevé en cas de shopping online qu’en cas de visite de sites licencieux. Les chiffres sont éloquents : le risque d’attraper un virus est 182 fois plus élevé en cliquant sur une bannière publicitaire qu’en visionnant du porno en ligne.

Apple entre en scène

Tout bien considéré, c’est un petit miracle qu’Apple vienne de décider d’autoriser les bloqueurs de contenu. Avec le lancement d’iOS9, il est possible pour la première fois d’utiliser un iPhone ou un iPad sans la moindre publicité. Un gros problème pour le secteur publicitaire qui,  à cause des adblockers, voit déjà lui passer sous le nez un quart des revenus des campagnes de publicité numériques. Concrètement, cela correspond, rien que pour cette année, à une perte de 19,7 milliards d’euros. Il n’y a guère d’amélioration en vue, bien au contraire même. Secret Media, par exemple, a calculé qu’à peine 2% de tous les usagers d’internet sont prêts à payer un supplément pour de l’information en ligne pertinente.

Toute réponse à un adblocker n’est pas une bonne réponse

Le secteur de la publicité recherche activement des solutions pour contrer l’augmentation constante des adblockers et la perte de revenus. On sait depuis peu qu’un combat juridique serait peine perdue, d’autant plus depuis que RTL et Pro 7/Sat 1 ont carrément mordu la poussière contre Eyeo (l’entreprise qui se cache derrière Adblock Plus). D’après le tribunal allemand compétent, « Adblock Plus n’entrave pas les services de RTL ou Pro 7/Sat1 parce que les usagers décident en toute autonomie et indépendance d’installer l’adblocker pour supprimer les publicités. » Auparavant, le Handelsblatt et Zeit Online avaient buté contre un « non » juridique similaire pour interdire les adblockers en Allemagne.

Et si la solution venait de « l’ennemi » ? Adblock Plus propose aux entreprises un service qui permet d’autoriser malgré tout leurs publicités… à condition de reverser ensuite 30% de leur chiffre d’affaires à Adblock Plus. Dans un sens ou dans l’autre, cela contrecarre les projets des annonceurs et des entreprises qui essaient de toucher un consommateur.

Contrer efficacement les adblockers

Investir dans le marketing de contenu est une façon efficace de contrer l’armée de plus en plus fournie d’adblockers. Vous proposez de l’information là où le consommateur peut vraiment en tirer profit. En d’autres termes : en tant qu’entreprise, vous partez du principe que le consommateur recherche avant tout de l’information et ne s’intéresse qu’ensuite à un service ou un produit concrets. Par ailleurs, le marketing de contenu n’est pas contraignant, contrairement à la publicité en ligne, et le consommateur est donc moins vite enclin à surfer plus loin. Et enfin, vous vous profilez en tant qu’entreprise comme un expert en la matière, comme une véritable référence, avec pour conséquence des relations client durables.

Au lieu de vous obnubiler sur les adblockers et de faire de la publicité en ligne qu’aucun consommateur n’a demandé, le marketeur que vous êtes focalisera son attention sur de l’information pertinente que votre entreprise mettra en valeur de façon positive et informative. Apple pourra alors sortir chaque année un nouvel adblocker ou ce contenu sans que cela nuise à l’attention portée à votre produit ou service.









Redactie Mediaforta

Article par Redactie Mediaforta

Mediaforta Redactie bestaat uit een team van professionele marketingjournalisten. De redactie scant voor de lezers van deze blog de actualiteit op vlak van content marketing en bundelt de beschikbare informatie tot nuttige artikels die marketers helpen bij het uitwerken en uitvoeren van hun content marketing plannen en strategie.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

»

Des chiffres pour vous aider à mesurer l’efficacité de votre contenu B2B

Le nombre de visiteurs, le temps moyen passé sur une page ou le ...

»

Du contenu comme pierre angulaire de vos évènements B2B

Pour les spécialistes du marketing, les évènements B2B offrent ...

online video B2B
»

Vidéo en ligne pour le contenu de marketing B2B : le secret de la réussite

Ces dernières années, la vidéo en ligne est devenue l’un ...

»

Conception visuelle pour contenu B2B : un paramètre à ne pas sous-estimer

Miser sur la conception visuelle est un must pour les spécialistes ...

B2B-content social media
»

Votre contenu B2B a-t-il sa place sur les réseaux sociaux ?

Publier du contenu B2B sur LinkedIn est monnaie courante, mais il ...

contenu B2B
»

Check-list pour la création d’un contenu B2B bien structuré

Pour obtenir un contenu B2B attrayant, il doit être porteur de ...

B2B content
»

Au secours ! Mon contenu B2B ne fonctionne pas

Créer du contenu pour un public B2B va de pair avec des exigences ...

»

Votre équipe de contenu peut-elle se passer de copywriter ?

Des textes percutants et attractifs capables de susciter ...

contentmarketingplan
»

Créer un plan de marketing de contenu rationnel

Comment faire, en tant qu’entreprise, pour organiser de bonnes ...