Conteneurs et contenu : pourquoi Maersk atteint un niveau d’excellence

Redactie Mediaforta

Article par:
Redactie Mediaforta - 02 septembre 2015 - 1196 Views

1196 Views

Vous qui pensez que le marketing de contenu pour le B2B est par trop ennuyeux, banal ou trop difficile, regardez Maersk. Avec des porte-conteneurs pour core business dans un secteur aussi typiquement B2B que le transport, l’entreprise excelle dans le marketing de contenu. Découvrez la recette de Maersk.

C’est vrai : le monde des ports, des armateurs, des négociants en conteneurs, des terminaux, des douanes, etc. n’est pas franchement sexy pour les non-initiés. Vu de l’intérieur, il recèle néanmoins un trésor d’informations sur la façon dont nos biens de consommation et autres rejoignent notre pays par bateau et sur la façon d’optimiser ce transport.

C’est aussi un monde plus orienté technologies que vous ne pourriez le penser. Vous y rencontrez des tas de jeunes gens brillants, comme ces Anversois de chez Avantida qui modernisent le transport avec de nouvelles applications cloud. Alors, non, ce business n’a vraiment rien d’ennuyeux.

Parmi les grandes entreprises qui y sont actives, il y en a une qui sort du lot en matière de marketing de contenu. Maersk Line (membre du groupe danois Maersk Group) est le plus gros armateur de conteneurs de la planète.

Flotte : 600 porte-conteneurs, capacité : 2 millions de conteneurs standards (soit environ 19% du total mondial). Le contenu que cette entreprise diffuse dans le monde via sa propre plateforme ou via d’autres canaux est une véritable délectation.

Le fer de lance : le site web de Maersk Line

Bien qu’il regorge de contenu, le site de Maersk Line est avant tout magnifique. Très éloigné de l’image ennuyeuse et poussiéreuse des ports et  pas seulement grâce aux superbes photos ou à la mise en page. Vous y trouvez aussi de très beaux outils qui permettent de suivre la totalité de la flotte sur la carte du monde (live map tracking fleet). A découvrir absolument aussi : la possibilité de comparer la taille des navires avec des monuments comme la Tour Eiffel ou le Taj Mahal.

Sur le plan du contenu obligatoire, nous trouvons des éléments comme l’historique et la mission, une présentation sur le savoir-faire de l’entreprise dans le secteur mais aussi et surtout des articles et des reportages sur les employés. C’est un contenu très centré sur l’humain qui montre pourquoi les gens travaillent pour Maersk et pourquoi ils le font bien. Pour le lecteur B2B sricto sensu, Maersk propose également de nombreuses analyses de marché. On peut réellement parler d’un juste équilibre. Ce site ne se profile pas comme un blog mais propose régulièrement du nouveau contenu rédactionnel et se lit plutôt comme un journal sur Maersk.

Média sociaux

Le site sert aussi de point de départ aux médias sociaux de Maersk Line. Vous pouvez y lire en permanence les derniers posts sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Google+. Pour une entreprise mondiale de B2B, le public acquis est même au niveau avec, par exemple, 1,1 million de likes sur Facebook et 116.000 followers sur Twitter.

Maersk répartit ses sujets de façon avisée : Twitter est consacré à l’information de secteur, souvent très technique (comme l’évolution des temps de transit) alors que Facebook est plutôt le lieu des belles images et de la vision de Maersk sur des thèmes comme entreprendre, innover, RH, etc. LinkedIn se concentre plus sur l’information interne de l’entreprise comme les nominations pour des prix, même si, par exemple, l’importance du nouveau Canal de Suez y est incontournable.

Rester au top en dehors de ses propres canaux

Maersk Line part d’un contenu très qualitatif sur son site web classique et ses médias sociaux, mais ajoute également des projets relativement exclusifs sur d’autres canaux. Ceux-ci génèrent des earned media comme ce fut le cas grâce à la collaboration avec Lego pour la commercialisation d’un vrai porte-conteneurs Maersk en briques Lego. Maersk a également signé un accord avec Discovery Channel pour du contenu vidéo consacré au plus grand navire du monde. Ces données visuelles ont d’ailleurs aussi été mises en valeur sur YouTube.

Les quatre clés qui font le succès du marketing de contenu de Maersk :

  1. Le niveau élevé de la création de contenu.
  1. La capacité à intéresser un large public à une industrie pas vraiment glamour.
  1. Un choix simple de canaux, mais avec une répartition bien pensée des sujets.
  1. L’attention portée aux personnes rend le contenu sur le business des conteneurs plus accessible.









Redactie Mediaforta

Article par Redactie Mediaforta

Mediaforta Redactie bestaat uit een team van professionele marketingjournalisten. De redactie scant voor de lezers van deze blog de actualiteit op vlak van content marketing en bundelt de beschikbare informatie tot nuttige artikels die marketers helpen bij het uitwerken en uitvoeren van hun content marketing plannen en strategie.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

Conference room DCMC2020
»

DCMC2020 dévoile son programme

Le Digital Content Marketing Congress de Mediaforta, qui aura lieu ...

»

Comment créer un tableau de bord à l’aide de métriques B2B ?

Cet article de blog vous présentait des chiffres intéressants ...

»

Des chiffres pour vous aider à mesurer l’efficacité de votre contenu B2B

Le nombre de visiteurs, le temps moyen passé sur une page ou le ...

»

Du contenu comme pierre angulaire de vos évènements B2B

Pour les spécialistes du marketing, les évènements B2B offrent ...

online video B2B
»

Vidéo en ligne pour le contenu de marketing B2B : le secret de la réussite

Ces dernières années, la vidéo en ligne est devenue l’un ...

»

Conception visuelle pour contenu B2B : un paramètre à ne pas sous-estimer

Miser sur la conception visuelle est un must pour les spécialistes ...

B2B-content social media
»

Votre contenu B2B a-t-il sa place sur les réseaux sociaux ?

Publier du contenu B2B sur LinkedIn est monnaie courante, mais il ...

contenu B2B
»

Check-list pour la création d’un contenu B2B bien structuré

Pour obtenir un contenu B2B attrayant, il doit être porteur de ...

B2B content
»

Au secours ! Mon contenu B2B ne fonctionne pas

Créer du contenu pour un public B2B va de pair avec des exigences ...