Les données, source d’inspiration pour le marketing de contenu

Redactie Mediaforta

Article par:
Rédaction Mediaforta - 15 juin 2015 - 911 Views

911 Views

L’inspiration pour créer du nouveau contenu ne vient pas seulement d’idées éclairées ou d’excellentes intuitions. Les données sont elles aussi une source d’inspiration plus que valable pour dresser une liste de sujets utiles. En tant qu’entreprise, vous pouvez également vous baser sur les résultats de contenu existant, sur des données de secteur ou sur des questions du personnel et des consommateurs.

Pour de nombreuses entreprises, c’est l’une des préoccupations majeures au moment d’investir dans du marketing de contenu : pourrons-nous produire suffisamment de contenu et d’où doit venir toute cette inspiration ?

Une préparation de qualité, une bonne mise au point sur les événements importants ou de l’attention pour le contexte de projets importants vous permettront déjà de bien avancer. Mais les idées de contenu peuvent tout aussi bien être basées sur des données factuelles. De plus en plus de spécialistes disent même qu’il est bon d’utiliser des données pour étayer un planning de contenu.

Mais quelles sont les données les plus intéressantes ?

  1. Vos propres données de contenu

Mesurer le niveau de prestation de votre contenu existant n’est pas seulement utile pour évaluer ce contenu et l’investissement qu’il représente. C’est également une excellente source d’idées sur lesquelles baser du nouveau contenu. Partez pour cela d’une règle simple : les lecteurs ou les spectateurs auront tendance à consommer davantage ou à reconsommer ce qu’ils apprécient (ou vice-versa). Que devez-vous mesurer pour évaluer cela ? Les vues et les leads sont évidemment un indicateur  qui montre si un contenu est populaire et/ou induit de l’engagement. Le logiciel d’automatisation du marketing est un bon outil, surtout pour les leads et les conversions. Mais mesurez aussi le temps que ces lecteurs ou spectateurs passent sur une page. Google Analytics peut démontrer qu’un contenu qui récolte peut-être moins de vues a néanmoins fait l’objet de longs temps de visite. Et dans ce cas aussi, il peut être utile d’approfondir des sujets comparables. Et enfin, l’analyse des commentaires peut avoir une valeur ajoutée. Non seulement leur nombre mais aussi leur apport qualitatif : quelles questions les gens posent-ils et qu’est-il nécessaire de développer plus avant ?

  1. Données de médias sociaux

Les partages de contenu sur votre owned media sont aussi un indicateur puissant de la popularité de certains types de contenus ou de sujets. L’avantage des médias sociaux est que vous ne distillez pas ces données à partir de votre propre contenu uniquement : considérez aussi les partages du contenu que vous traitez ou les sujets qui font un bon score ailleurs et qui pourraient convenir à votre entreprise à condition d’être abordés de façon originale. Des outils comme Buffer et Shared Count se prêtent parfaitement à ce type d’analyse.

  1. Données de secteur

En tant qu’entreprise productrice de données, vous devez toutefois éviter de devenir l’esclave de vos chiffres de lecture et de partage. Surveillez également ce qui vit dans votre secteur et utilisez pour cela les bonnes données. Les conversations en cours sur l’internet sont une source importante de sagesse. BuzzSumo analyse du contenu qui fonctionne bien dans certains secteurs mais Google Trends est utile également. Ensuite, il s’agira surtout de développer les sujets de façon originale pour votre groupe cible.

  1. Données qualitatives

Et enfin, il est important de ne pas prendre en considération que des données quantitatives. Ajoutez-y une bonne dose de données qualitatives. Interrogez vos équipes de vente sur ce qui vit dans le secteur et filtrez leurs réponses pour en tirer des sujets. Le brainstorming peut également être une recette à succès mais précisez bien avant de commencer que l’objectif est d’en associer les éléments à des données déjà existantes sur les besoins de contenu. Le même réflexe peut fonctionner aussi en interagissant directement avec vos consommateurs. Ne vous limitez pas à parler avec eux sur les médias sociaux ou par mail. Ecoutez leurs besoins et leurs idées dans le cadre de focus groupes. Comme nous l’avons dit, il s’agit d’une recherche qualitative : il n’est pas toujours nécessaire d’interroger cent clients pour chercher des sujets de contenu. Par analogie avec un conseil de rédaction, un focus groupe composé de cinq à dix clients peut déjà fournir des données très utiles.









Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta

L’équipe rédactionnelle de Mediaforta est constituée de journalistes professionnels spécialisés en marketing. Après avoir disséqué l’actualité du marketing de contenu pour le compte des lecteurs de ce blog, la Rédaction diffuse les informations intéressantes sous forme d’articles destinés à permettre aux marketeurs d’élaborer et mettre en œuvre leur stratégie et leurs objectifs en matière de marketing de contenu.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

intranet 1
»

Marketing de contenu et intranet, mode d’emploi

Pour de nombreuses entreprises, l’intranet est la pierre angulaire ...

content participation
»

Comment impliquer vos collaborateurs dans le marketing de contenu

En tant que content manager, vous travaillez efficacement avec des ...

Scrum contenu
»

Scrum peut-il renforcer vos processus de contenu ?

Pour les développeurs de logiciels et de sites web, les termes ...

content hergebruik
»

Réutiliser correctement du contenu

Pourquoi réutiliser du contenu ? L’idée de réutiliser ...

bloggen
»

Blog et marketing de contenu

Je blogue, tu blogues, nous bloguons. Depuis une bonne quinzaine ...

influencer marketing
»

Le marketing d’influence : définition et mode d’emploi

Des personnes influentes qui racontent sur leur réseau une histoire ...

briefing
»

Marketing de contenu : comment faire un briefing de qualité ?

Pour utiliser de façon optimale les services d’un partenaire en ...

landingspagina
»

Comment faire une bonne landing page ?

Landing page (ou page d’atterrissage) fait partie de ces termes de ...

project manager
»

Pourquoi un project manager peut apporter un plus à votre équipe de contenu

Project manager : une fonction très spécifique et souvent encore ...