Les 5 inconvénients du marketing de contenu

Redactie Mediaforta

Article par:
Redactie Mediaforta - 19 septembre 2014 - 13991 Views

13991 Views

En règle générale, le marketing de contenu et, en particulier, le marketing de contenu numérique, présentent de nombreux avantages pour les marketeurs qui souhaitent délibérément orienter leur marketing dans la bonne direction. Mais toute médaille a son revers et la mise en pratique du marketing de contenu est inévitablement exposée à certains risques ou pièges. Voici notre liste des cinq principaux inconvénients du marketing de contenu.

1. La sous-estimation

Le marketing de contenu ne se limite pas à la simple création de contenu que l’on diffuse sur quelques médias sociaux. Celui qui veut faire du marketing de contenu, investit du temps et de l’argent dans la stratégie, la production, la promotion, les conversations, l’analyse et la mise en place d’une culture du contenu dans son entreprise. Certes, le budget n’est peut-être pas comparable à celui d’une campagne publicitaire above the line traditionnelle,  mais il ne faut toutefois pas le sous-estimer. Dans une entreprise, au moins quelques employés doivent se consacrer au marketing de contenu, éventuellement en collaboration avec un partenaire externe. Sans l’intervention d’un partenaire externe, la charge de travail pour les personnes qui assurent la production ou la diffusion de contenu augmente.

2. La précipitation

Même avec un partenaire externe, le marketing de contenu, et surtout le marketing de contenu numérique, sont des techniques qui bénéficient d’une chaîne relativement courte. La personne qui écrit un texte à 9 heures, peut le diffuser en ligne à 10 heures, en faire la promotion sur les médias sociaux à 11 heures et évaluer les réactions dès le lendemain. Cette rapidité est alléchante et donne l’impression que l’on peut facilement se mettre à faire du marketing de contenu. Cependant, la précipitation s’accompagne de nombreux inconvénients : le risque élevé d’une stratégie sous-jacente immature, l’absence de groupe-cible clairement défini et généralement, le manque de mise au point des éléments organisationnels, tels que le rythme de publication ou le suivi. Par conséquent, il est préférable de ne pas se précipiter, de mettre sur papier un projet bien défini et d’investir dans le marketing de contenu avec les bonnes armes.

3. L’impatience

La précipitation ressemble à l’impatience, mais ce troisième inconvénient du marketing de contenu porte essentiellement sur les résultats. Le marketing de contenu n’est pas une campagne, mais un effort fourni à long terme dont les résultats ne se manifesteront qu’après une période de diffusion régulière et cohérente. Les entreprises doivent généralement tabler sur un délai d’un an avant d’enregistrer un réel progrès et de récolter les fruits de leur investissement. Il n’est pas rare que cette période d’attente soit d’un an et demi. Un poste difficile à budgétiser, d’après le PDG ? En effet. C’est la raison pour laquelle les spécialistes recommandent de budgétiser les projets de marketing de contenu sur six mois par exemple, pour valider une deuxième période d’essai avec les premières tendances positives.

4. L’excès

L’excès ou « overkill » est un quatrième piège qui s’articule autour de deux dimensions différentes. Premièrement, votre entreprise peut diffuser trop, même s’il s’agit d’un contenu de qualité. Il est bon de publier régulièrement, mais le but n’est pas d’inonder votre groupe-cible de contenu. Fixez des moments de publication, sachez ce qui intéresse votre groupe-cible et adaptez-y votre stratégie. Deuxièmement, le nombre d’entreprises qui s’adonnent au marketing de contenu grimpe en flèche. Il n’est donc pas impossible que vos concurrents directs nourrissent des projets similaires, qui rendent votre contenu moins unique. Dans ce cas, réfléchissez bien à une niche claire de vos activités dans laquelle votre contenu peut produire un effet unique et concentrez vos efforts dans ce sens.

5. L’autopromotion

Le dernier inconvénient du marketing de contenu est lié au nombrilisme. Le contenu tourne fréquemment autour des produits ou services de l’entreprise, ce qui est une grossière erreur. Il doit aider les clients ou prospects à résoudre des problèmes et se concentrer sur ce sujet. Ce n’est qu’à l’étape suivante que les produits et services sont importants. L’autopromotion éhontée et l’accent mis avec entêtement sur l’offre personnelle peuvent porter préjudice au marketing de contenu.

contenu marketing

Redactie Mediaforta

Article par Redactie Mediaforta

Mediaforta Redactie bestaat uit een team van professionele marketingjournalisten. De redactie scant voor de lezers van deze blog de actualiteit op vlak van content marketing en bundelt de beschikbare informatie tot nuttige artikels die marketers helpen bij het uitwerken en uitvoeren van hun content marketing plannen en strategie.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

»

Comment créer un tableau de bord à l’aide de métriques B2B ?

Cet article de blog vous présentait des chiffres intéressants ...

»

Des chiffres pour vous aider à mesurer l’efficacité de votre contenu B2B

Le nombre de visiteurs, le temps moyen passé sur une page ou le ...

»

Du contenu comme pierre angulaire de vos évènements B2B

Pour les spécialistes du marketing, les évènements B2B offrent ...

online video B2B
»

Vidéo en ligne pour le contenu de marketing B2B : le secret de la réussite

Ces dernières années, la vidéo en ligne est devenue l’un ...

»

Conception visuelle pour contenu B2B : un paramètre à ne pas sous-estimer

Miser sur la conception visuelle est un must pour les spécialistes ...

B2B-content social media
»

Votre contenu B2B a-t-il sa place sur les réseaux sociaux ?

Publier du contenu B2B sur LinkedIn est monnaie courante, mais il ...

contenu B2B
»

Check-list pour la création d’un contenu B2B bien structuré

Pour obtenir un contenu B2B attrayant, il doit être porteur de ...

B2B content
»

Au secours ! Mon contenu B2B ne fonctionne pas

Créer du contenu pour un public B2B va de pair avec des exigences ...

»

Votre équipe de contenu peut-elle se passer de copywriter ?

Des textes percutants et attractifs capables de susciter ...