Que coûte le marketing de contenu ?

Tom Peeters

Article par:
Tom Peeters - 21 mai 2014 - 1536 Views

1536 Views

Parmi les résultats d’études sur le marketing de contenu, celui qu’on entend le plus souvent est invariablement le même : partout dans le monde, les budgets destinés au marketing de contenu augmentent. Dans les études en question, les marketeurs indiquent le pourcentage dans lequel leur budget pour le marketing de contenu numérique s’accroît et l’impact de cette augmentation sur l’efficacité. C’est une bonne nouvelle, mais aucune de ces études ne mentionne de chiffres précis. Que coûte réellement le marketing de contenu ?

Malheureusement, personne ne peut répondre avec exactitude à cette question et ce, pour une simple et bonne raison. Il serait dans une certaine mesure possible de répondre si le marketing de contenu se limitait à la production de contenu, mais en réalité, le coût dépend d’une série d’éléments variables. Et pour chaque entreprise qui s’adonne au marketing de contenu, d’autres postes de coûts sont à prendre en compte. Les spécialistes du marketing de contenu commencent souvent leur collaboration avec des clients par une évaluation du contenu pour savoir quels sont les investissements qui ont déjà été réalisés ou doivent encore l’être. Il est donc quasi impossible de répondre à la question ci-dessus en donnant un chiffre exact, mais on peut quand même citer les éléments qui composent le coût total.

1. Coûts de production

Les plus évidents pour le marketing de contenu. Écrire un blog ou un livre numérique, créer une vidéo en ligne ou organiser un webinaire, tout cela a un coût. Surtout si votre entreprise recherche la qualité, c’est le poste sur lequel on ne peut pas rogner. Par contre, ce poste peut être assez facilement budgétisé si vous connaissez bien les prix des fournisseurs de contenu et si vous avez un planning clair.

2. Le coût de l’IT pour le contenu

Cependant, il faut également tenir compte des infrastructures de la production. Par exemple, créer un site web implique des coûts pour l’hébergement web et pour l’achat du matériel de production (pensez notamment aux caméras ou à la location d’un studio). De plus, en fonction des canaux existants, vous devez investir dans la construction d’un site web, la mise en place d’un blog ou l’achat d’un système de gestion du contenu, sans oublier les outils nécessaires à la promotion automatique du contenu numérique sur les médias sociaux. Ce logiciel est généralement lié aux progiciels qui se chargent de l’évaluation (voir ci-après). Dans le cadre de la promotion, il est également intéressant de fixer au préalable un budget clair pour les médias (pour les sponsored updates par exemple)

3. Planning et stratégie

À chaque production d’une lettre ou d’une image de contenu, il faut aussi ajouter les frais qu’implique la préparation. L’analyse de ce que vous avez en tant qu’entreprise, la définition des groupes-cibles, le développement d’une stratégie claire et la planification du contenu nécessitent un budget qui est certes moins récurrent, mais indispensable pour le rendement des investissements suivants dans la production.

4. Évaluation

Le marketing de contenu numérique présente l’avantage considérable de pouvoir mesurer avec précision l’impact de la distribution de contenu et d’offrir une base pour l’amélioration ou la rectification de la stratégie. Cela peut être partiellement gratuit grâce à Google Analytics, par exemple, mais il peut aussi être intéressant d’investir dans un logiciel d’automatisation qui vous permettra d’optimiser la diffusion, mais aussi d’analyser votre portée et le taux de conversion.

5. Investissement à long terme

Le processus de production de contenu, de diffusion, d’analyse et de rectification montre déjà que l’investissement dans le marketing de contenu est un investissement à long terme. Il est rarement rentable d’investir dans le marketing de contenu pendant six mois, puis de mettre fin à tout effort pendant les six mois qui suivent. Devenir une référence grâce au contenu est rentable à long terme : il faut donc faire la somme des frais ci-dessus et des frais supplémentaires.

6. Facilitation

Ceux qui travaillent avec un marketing de contenu externe recherchent la clarté pour ce poste. La sous-traitance implique des frais supplémentaires pour les locaux, l’électricité ou le chauffage du fournisseur. De plus, un marketing « maison » prend beaucoup de temps au personnel, qui ne consacre pas ces heures de travail à ses tâches initiales.







Tom Peeters

Article par Tom Peeters

Tom Peeters is eigenaar van het digitaal content marketing agentschap Mediaforta. Hij heeft een expertise van meer dan 20 jaar in de mediawereld, en meer dan 7 jaar in de reclame sector. Beide expertises combineert hij vandaag binnen Mediaforta, waar merken terecht kunnen wanneer ze op zoek zijn naar een sterke content partner.

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

Conference room DCMC2020
»

DCMC2020 dévoile son programme

Le Digital Content Marketing Congress de Mediaforta, qui aura lieu ...

»

Comment créer un tableau de bord à l’aide de métriques B2B ?

Cet article de blog vous présentait des chiffres intéressants ...

»

Des chiffres pour vous aider à mesurer l’efficacité de votre contenu B2B

Le nombre de visiteurs, le temps moyen passé sur une page ou le ...

»

Du contenu comme pierre angulaire de vos évènements B2B

Pour les spécialistes du marketing, les évènements B2B offrent ...

online video B2B
»

Vidéo en ligne pour le contenu de marketing B2B : le secret de la réussite

Ces dernières années, la vidéo en ligne est devenue l’un ...

»

Conception visuelle pour contenu B2B : un paramètre à ne pas sous-estimer

Miser sur la conception visuelle est un must pour les spécialistes ...

B2B-content social media
»

Votre contenu B2B a-t-il sa place sur les réseaux sociaux ?

Publier du contenu B2B sur LinkedIn est monnaie courante, mais il ...

contenu B2B
»

Check-list pour la création d’un contenu B2B bien structuré

Pour obtenir un contenu B2B attrayant, il doit être porteur de ...

B2B content
»

Au secours ! Mon contenu B2B ne fonctionne pas

Créer du contenu pour un public B2B va de pair avec des exigences ...