L’impact du RGPD sur le marketing de contenu

Redactie Mediaforta

Article par:
Rédaction Mediaforta - 29 novembre 2017 - 574 Views

MARKETING DE CONTENU
574 Views

Le RGPD, c’est « le » sujet à la mode dans le monde du marketing. Moins d’un an avant l’entrée en vigueur du nouveau règlement sur les données, tout le monde se demande quel impact il aura sur le marketing numérique. Les marketeurs de contenu aussi ressentiront les effets de la nouvelle réglementation.

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est la réponse de l’UE aux énormes carences de la législation européenne sur la protection des données par rapport à la réalité. La directive veut mettre de l’ordre dans les données des citoyens de l’UE, dans les bases de données des entreprises et surtout, stimuler la transparence. Pour l’Europe, les citoyens ignorent trop souvent ce que deviennent leurs données.

Demander le consentement 

Les règlements actuels sur la protection des données datent du changement de siècle. A l’époque, conserver des données était réservé à quelques « happy few ». Aujourd’hui, la conservation de données est un principe de base pour les marketeurs et récolter des leads est un objectif essentiel pour de nombreux marketeurs de contenu.

Celui qui crée un marketing de contenu de qualité et fournit à ses client un contenu adéquat sort du lot et n’aura que rarement affaire à des consommateurs qui s’interrogent sur sa présence dans leur boîte mail. Il y a évidemment des excès et c’est précisément là que le RGPD entend installer des balises.

Pour cela, le règlement se focalise sur le consentement relatif à la conservation de données personnelles. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

  • Les entreprises doivent enregistrer la façon dont un consommateur donne son consentement et la raison pour laquelle il le fait.
  • La piste d’audit pour le consentement doit être claire. Pour ne donner qu’un exemple, il n’est pas autorisé de cocher des cases à l’avance.
  • Le consentement est révocable. Un consommateur a le droit de se faire oublier. S’il le souhaite, son consentement doit être supprimé et les données concernées effacées.
  • Tout cela est obligatoire. L’UE prévoit un système de sanctions avec des amendes élevées qui peuvent atteindre 4% du chiffre d’affaires (mondial) de l’entreprise.

Impact pour vos e-mails 

Il est évident que tout ceci aura des conséquences sur les e-mailings de pratiquement tous les marketeurs de contenu. Pour être en conformité avec le nouveau règlement, un consommateur devra donner son consentement pour les recevoir. Cela n’a rien de sorcier, direz-vous, puisque c’est déjà le cas aujourd’hui. Mais les règles deviennent plus spécifiques.

Le consentement doit en effet être « libre, spécifique, éclairé et univoque ». En d’autres termes, vous devez indiquer explicitement que vous récoltez des données dans le but d’envoyer une newsletter. Vous ne pouvez donc pas ajouter tout simplement à votre mailinglist un lead qui ne demanderait qu’un élément de contenu supplémentaire.

share

'“Les deux années précédant l’entrée en vigueur du RGPD offrent une chance incroyable aux marketeurs de se pencher sur ce qu’ils font et de faire en sorte de se sentir à l’aise avec ce règlement.” – Zach Thorton (DMA)'

Ce que vous devrez faire à partir de mai 2018 : conserver la preuve du consentement (des captures d’écran, par exemple), du lieu et de la date de réception du consentement avec le formulaire concerné.

Cela ne vaut pas uniquement pour les données que vous recevrez à partir de mai 2018. Cela s’applique aussi à toutes les personnes qui sont déjà dans votre base de données. Vous allez devoir vous adresser autrement à vos abonnés. Cela peut vous paraître insurmontable, mais vous pouvez aussi voir cela comme une chance de diffuser une information intéressante sur le RGPD tout en redemandant un consentement.

RGPD et contenu

Zach Thorton, directeur des affaires externes au sein de Direct Marketing Association (association internationale) a expliqué l’année dernière que « les deux années précédant l’entrée en vigueur du RGPD offraient une chance incroyable aux marketeurs de se pencher sur ce qu’ils font et de faire en sorte de se sentir à l’aise avec ce règlement. »

Il veut dire par là que le RGPD se focalise sur la collecte de données. Le RGPD impactera surtout le lead et les scénarios de conversion de nombreux plans de marketing de contenu, mais ne touchera pas à son essence. Il n’aura aucun impact sur la diffusion de contenu de qualité. Si quelqu’un trouve un article ou une vidéo fantastique et s’inscrit – en étant bien informé – à votre newsletter, cela restera un mécanisme très puissant, avec ou sans RGPD.

En substance, le RGPD propose au marketing de contenu un progrès par rapport à la génération de lead moins orientée sur le contenu. Pensez, par exemple, aux sites de campagnes qui vous demandent des données avant même de vous dire quel prix vous allez gagner, dans le seul but de vous ajouter à leur mailinglist.

A première vue, les effets secondaires du RGPD (comme devoir redemander un consentement) sont peut-être totalement fastidieux, mais à plus long terme le RGPD peut devenir le meilleur ami du marketing de contenu.

Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta

L’équipe rédactionnelle de Mediaforta est constituée de journalistes professionnels spécialisés en marketing. Après avoir disséqué l’actualité du marketing de contenu pour le compte des lecteurs de ce blog, la Rédaction diffuse les informations intéressantes sous forme d’articles destinés à permettre aux marketeurs d’élaborer et mettre en œuvre leur stratégie et leurs objectifs en matière de marketing de contenu.

Voir le profil de l\'auteur.

Recently Published

video
»

Comment faire rimer vidéo et efficacité sur LinkedIn ?

Dans leur distribution de contenu, les entreprises ont longtemps ...

DCMC2018
»

DCMC2018 dévoile son programme

Le Digital Content Marketing Congress de Mediaforta, qui se ...

content planning
»

Apprenez à fixer des délais pour votre contenu

Planifier du contenu, c’est fixer et respecter des délais. Cela ...

digital marketeer
»

Quel est le rôle du marketeur numérique dans votre équipe de contenu numérique ?

S’il y a dans votre équipe de contenu de la place pour des profils ...

content organigram
»

Avec quelle organisation interne pouvez-vous créer du contenu ?

Si vous souhaitez créer du contenu en tant qu’entreprise, vous ...

digital marketeer
»

Marketeur numérique en quatre questions : Gerben De Moor

Nous vous avons déjà expliqué la plus-value qu’un Marketeur ...

podcast
»

Le contenu au secours du retour de Lance Armstrong

Accusé de dopage et sur la touche depuis cinq ans, Lance Armstrong ...

voice searcg
»

Le moment est-il venu d’adapter votre contenu à la recherche vocale ?

En matière de SEO, la recherche vocale est sans aucun doute l’un ...

podcast
»

Le succès du podcast

En tant que medium de diffusion de contenu, le podcast n’est ...