Google pénalise les pop-ups mobiles en dégradant le classement des sites

Redactie Mediaforta

Article par:
Rédaction Mediaforta - 01 août 2017 - 663 Views

CONVERSION
663 Views

Depuis le 31 janvier, Google classe moins bien les sites Web mobiles qui affichent des pop-ups intrusifs. Un nouvel algorithme fait en sorte que les pop-ups intempestifs obtiennent une note inférieure dans les résultats de recherche. Une grosse perte pour qui a investi dans un contenu de qualité entrecoupé par des pop-ups. Quelles sont vos options ?

La mise en œuvre du nouvel algorithme ne tombe pas du ciel. L’année passée, Google avait déjà annoncé qu’ils préparaient une mesure de ce type mais, depuis le dernier jour de janvier, le principe a été effectivement intégré à l’algorithme qui génère les résultats de recherche.

Qu’est-ce qu’un pop-up intrusif ?

Le caractère intrusif signifie que vous perturbez l’expérience de navigation de votre public sans y avoir été invité. Cela peut parfaitement être le cas d’un pop-up si, par exemple, celui-ci s’ouvre soudainement lorsqu’on a justement trouvé un contenu spécifique sur les derniers smartphones.

De façon plus technique, Google considère qu’un pop-up est intrusif lorsqu’il vous oblige à effectuer une action pour effacer un formulaire opt-in qui permet à l’annonceur de continuer à envoyer des pop-ups. Les pop-ups qui perturbent la lecture d’un article de blog pour demander si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter appartiennent clairement à cette catégorie. Le moment précis où le pop-up s’affiche – c’est-à-dire à l’ouverture de la page de l’article, après avoir fait défiler plusieurs fois, … – n’entre pas en ligne de compte.

share

'Google considère qu’un pop-up est intrusif lorsqu’il vous oblige à effectuer une action pour effacer un formulaire opt-in.'

Ce qui en revanche est bien pris en compte, c’est le format du pop-up. Ce dernier peut couvrir jusqu’à environ un quart de l’écran. Les pop-ups qui dépassent cette limite sont considérés comme intrusifs.

Voici quelques exemples de ce que Google veut éviter :

google mobile pop-upCertaines exceptions sont toutefois autorisées : Google considère comme non-intrusifs les pop-ups qui vérifient l’âge de l’internaute (pour un site concernant par exemple de la bière) ou effectuent d’autres actions imposées par la loi.

Impact sur la conversion

Lorsque les premiers échos des plans de Google ont été publiés, les annonceurs se sont immédiatement inquiétés de l’impact sur leurs techniques de conversion. S’adresser à un visiteur au moment précis où il montre de l’intérêt pour un contenu spécifique offre l’avantage d’un bon timing. L’intérêt est intense, la perception de la marque est positive et l’effort requis pour saisir une adresse mail est minime.

Quelles options ?

Devez-vous cesser immédiatement de proposer l’inscription à des newsletters ou autres services de contenu ? Bien sûr que non, mais pour faire en sorte que les internautes continuent de remplir vos formulaires, vous pouvez envisager les options suivantes :

– Supprimez les pop-ups qui ouvrent un formulaire opt-in sur votre site mobile. Optez pour des variantes moins intrusives, comme par exemple une bannière d’opt-in.

– Supprimez les pop-ups avec formulaire opt-in pour les visiteurs renvoyés par Google. Vous pourrez éventuellement les leur présenter après qu’ils aient par eux-mêmes exploré le site plus en détail.

– Réfléchissez d’un point de vue fondamental. Avez-vous réellement besoin de pop-ups ? Il se peut que ce type d’intrusion soit inutile dans votre cas et que vous puissiez travailler de façon beaucoup plus efficace avec des boutons Call-to-action.

Ce dernier point est peut-être bien un but en soi de Google. Il n’a pas de rapport direct avec le classement mobile, mais cadre bien avec leur philosophie de pertinence des contenus, laquelle souhaite encourager une réflexion sur ce que vous proposez à votre audience. Par exemple, un visiteur qui cherche des informations sur le fonctionnement d’un produit, n’est pas forcément intéressé par un pop-up qui l’incite à acheter le produit.

Une analyse de mots-clés vous permet de découvrir ce qu’une personne recherche avant qu’elle n’atterrisse sur votre site. Votre logiciel de marketing automatique est parfaitement capable d’identifier les termes de recherche avec lesquels un internaute arrive sur une page déterminée. Analysez ces motivations et ajustez vos Call-to-action en conséquence.

Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta

L’équipe rédactionnelle de Mediaforta est constituée de journalistes professionnels spécialisés en marketing. Après avoir disséqué l’actualité du marketing de contenu pour le compte des lecteurs de ce blog, la Rédaction diffuse les informations intéressantes sous forme d’articles destinés à permettre aux marketeurs d’élaborer et mettre en œuvre leur stratégie et leurs objectifs en matière de marketing de contenu.

Voir le profil de l\'auteur.

Recently Published

video
»

Comment faire rimer vidéo et efficacité sur LinkedIn ?

Dans leur distribution de contenu, les entreprises ont longtemps ...

DCMC2018
»

DCMC2018 dévoile son programme

Le Digital Content Marketing Congress de Mediaforta, qui se ...

content planning
»

Apprenez à fixer des délais pour votre contenu

Planifier du contenu, c’est fixer et respecter des délais. Cela ...

digital marketeer
»

Quel est le rôle du marketeur numérique dans votre équipe de contenu numérique ?

S’il y a dans votre équipe de contenu de la place pour des profils ...

content organigram
»

Avec quelle organisation interne pouvez-vous créer du contenu ?

Si vous souhaitez créer du contenu en tant qu’entreprise, vous ...

digital marketeer
»

Marketeur numérique en quatre questions : Gerben De Moor

Nous vous avons déjà expliqué la plus-value qu’un Marketeur ...

podcast
»

Le contenu au secours du retour de Lance Armstrong

Accusé de dopage et sur la touche depuis cinq ans, Lance Armstrong ...

voice searcg
»

Le moment est-il venu d’adapter votre contenu à la recherche vocale ?

En matière de SEO, la recherche vocale est sans aucun doute l’un ...

podcast
»

Le succès du podcast

En tant que medium de diffusion de contenu, le podcast n’est ...