Headline

MARKETING DE CONTENU
skills contentmarketeer
108 Views

Quelles sont les compétences du marketeur de contenu ?


 

Journaliste, marketeur, project manager, analyste de données, trendwatcher, spécialiste en logiciels,… La liste des compétences que les entreprises recherchent aujourd’hui chez les marketeurs de contenu est impressionnante. Les marketeurs de contenu seraient-ils donc des supermarketeurs qui n’existent pas ?

Depuis quelques années, le profil idéal du marketeur de contenu fait l’unanimité. C’est un type de marketeur qui excelle en matière journalistique et rédactionnelle et ce, dans différents médias. Mais c’est aussi un marketeur dans l’âme, capable de réaliser les objectifs publicitaires de son entreprise au moyen d’armes très différentes de celles de ses collègues traditionnels.

Compétence 1 : Spécialiste du consommateur

À la croisée de ces deux « métiers », on trouve un dénominateur commun important. Tant le « journaliste » que le « marketeur » aiment sonder leur groupe cible. Cela signifie : savoir quelle information recherche ce public et à quel besoin répond cette information.

À partir de ce ressort essentiel du marketeur de contenu, plusieurs autres compétences très ciblées ont pris de l’importance depuis quelques années. Et ce sont précisément ces compétences qui font du marketeur de contenu une personne très polyvalente.

Compétence 2 : Spécialiste du point de contact

Cette compétence consiste à avoir une perception approfondie du moment où vous entrez en contact avec votre groupe cible. C’est vrai, les marketeurs sont généralement compétents en la matière, mais pour le marketeur de contenu, le lien spécifique avec le besoin d’information est important.

Celui qui fait appel à un marketeur de contenu recherche quelqu’un qui comprenne quels sont les besoins d’information de son public et sache sur quels points de contact agir pour y répondre. Le marketeur de contenu doit savoir sélectionner les paid, owned et earned media et les actionner en fonction de l’évolution des préférences du public.

Compétence 3 : Ecrivain-metteur en scène

Le terme « écrivain-metteur en scène » est encore trop restrictif pour indiquer qu’un marketeur de contenu doit pouvoir utiliser différents types de contenus. Il n’est pas interdit de, par exemple,  connaître toutes les ficelles du métier en matière de contenu écrit mais il est nécessaire de savoir en quoi consistent une vidéo, une infographie ou une photo de qualité.

De plus, le marketeur de contenu doit avant tout être capable de diffuser la vision et la stratégie de l’entreprise. Il ne peut pas produire lui-même chaque élément de contenu mais doit toujours pouvoir orienter dans la bonne direction ceux qui le font.

Compétence 4 : Spécialiste de la mesure

Aujourd’hui, les spécialistes du contenu disposent d’une gamme de moyens de mesures beaucoup plus large qu’il y a quinze ans. Un marketeur de contenu doit avoir une vision claire de vos KPI et savoir quelles métriques appliquer pour évaluer la réalisation de vos objectifs.

share

'Passez votre chemin, un super-marketeur n’existe pas. Mais vous pouvez déléguer des compétences. Soit en ouvrant progressivement votre équipe à des personnes qui maîtrisent mieux que vous l’une des compétences souhaitées.'

Surtout, il doit être capable d’intégrer ces éléments dans le parcours stratégique et le processus de production. Les données ne sont pas là sans raison : le marketeur de contenu doit pouvoir les estimer, évaluer la stratégie et, par exemple, faire d’autres choix au niveau des angles d’attaque du contenu ou des points de contact choisis.

Compétence 5 : Surdoué d’informatique

Tout comme le marketeur de contenu ne peut pas produire lui-même chaque élément de contenu, il ne peut pas non plus mesurer lui-même chaque métrique, lancer manuellement chaque campagne d’e-mails ou envoyer chaque tweet. Un marketeur de contenu doit – d’autant plus que les volumes de contenu ne cessent d’augmenter – être capable d’améliorer la distribution et l’analyse de contenu au moyen d’un logiciel de marketing automation. Sans laisser se perdre sa touche personnelle.

Compétence 6 : Trendwatcher

Last but not least, le marketeur de contenu ne peut pas se noyer dans la gestion du train de contenu ou dans son automatisation. Le marketing de contenu évolue vite et l’homme de barre doit savoir à quoi l’entreprise fait face. Comment les concurrents s’y prennent-ils ? Mais aussi : comment mon entreprise se comporte-t-elle en tant que producteur de contenu ? Un nouveau business model se cache-t-il dans ce que fait l’entreprise ? Que faire si d’autres veulent acheter votre contenu ou y faire de la publicité ? Ou encore : comment gérer la surcharge de contenu ? Quelles nouveautés méritent ou non un budget contenu ? Un marketeur de contenu a tout intérêt à ne pas vivre la tête dans les nuages.

Nombreuses compétences pour un super-marketeur ?

Passez votre chemin, cet homme ou cette femme n’existent pas. La discipline est encore trop récente et même les vieux briscards ne maîtrisent pas toutes ces compétences à fond. Cela signifie-t-il que vous ne ferez jamais à la perfection votre travail de marketeur de contenu ? Évidemment pas. Vous pouvez déléguer des compétences. Soit en ouvrant progressivement votre équipe à des personnes qui maîtrisent mieux que vous l’une des compétences ci-dessus.

Le marketeur de contenu est de toute façon un personnage pivot, au cœur du système de son entreprise, mais il doit interagir aussi avec toutes les personnes qui l’entourent et possèdent des compétences complémentaires aux siennes. C’est ainsi que le marketeur de contenu peut faire la différence : il trace les lignes, il exploite ses propres talents et recherche les personnes qui ont le plus de qualités pour créer un marketing de contenu performant.

Recently Published

chatbots contentmarketing
»

Les chatbots transformeront le marketing de contenu

Par chatbots, nous pensons généralement aux algorithmes avec ...

»

Pourquoi Instagram est devenu (quasi) incontournable

Les experts en réseaux sociaux le constatent depuis quelques ...

Google mobile pop-up
»

Google pénalise les pop-ups mobiles en dégradant le classement des sites

Depuis le 31 janvier, Google classe moins bien les sites Web ...

dcmc2017
»

Programme du Digital Content Marketing Congress 2017

Du 9 au 13 octobre, le Digital Content Marketing Congress de ...

buyer personas maken
»

Comment créer des buyer personae pour du marketing de contenu ?

Dans la gamme des outils permettant de proposer du marketing de ...

contentpromotie
»

Promotion de contenu : pour que votre contenu ne devienne pas une loterie

C’est presque un cliché, mais cela arrive encore trop ...

review
»

Pour demander des témoignages, procédez comme suit

Mieux vaut obtenir de nombreux témoignages sur un produit, une ...

contentmarketing mistakes
»

5 idées reçues sur le marketing de contenu

Les entreprises et organisations qui font leurs premiers pas dans le ...

marketing automation tools
»

Outils d’automatisation marketing pour start-ups

L’automatisation marketing n’est-elle réservée qu’aux grandes ...