Headline

MARKETING AUTOMATION
marketing automation
28 Views

Marketing Automation : les erreurs les plus fréquentes


 

Si elle présente de nombreux avantages, l’automatisation du marketing n’est pas un gage de réussite. Il ne s’agit pas d’une boîte noire dans laquelle vous pouvez fourrer toutes vos adresses, vos profils et votre contenu, pour en sortir comme par magie un marketing de contenu de haut vol. Voici un bref aperçu des pièges les plus fréquents et de la manière de les éviter.

Erreur 1 : Confondre la fin et les moyens

L’automatisation du marketing n’est pas le but ultime des marketeurs de contenu. Il s’agit d’un moyen pratique de diffuser votre contenu le plus efficacement possible, et non d’un objectif en soi. Grâce à leur contenu, les entreprises veulent aider leurs clients ou prospects pendant leur parcours client. Si l’automatisation du marketing peut renforcer cet apport d’aide, elle représente une plus-value et mérite d’y investir. Mais n’automatisez pas juste par principe.

Erreur 2 : Agir comme un ordinateur

Une marque de télécommunications vient d’aider un consommateur grâce à une vidéo lui expliquant quelles applications peuvent lui être utiles. Le consommateur engagé reçoit ensuite des e-mails automatiques impersonnels, suite auxquels la relation ainsi nouée commence à s’effriter peu à peu. En tant que marque, vous fuyez ce scénario, mais vous voulez automatiser malgré tout ? Les logiciels actuels vous permettent de le faire, notamment en sélectionnant le contenu en fonction de votre public. Pour en savoir plus, lisez notre livre blanc sur l’automatisation personnalisée du marketing.

Erreur 3 : Sous-exploiter le logiciel d’automatisation du marketing

Le logiciel d’automatisation du marketing représente un investissement. Malheureusement, il arrive encore trop souvent que des entreprises achètent un logiciel qu’elles n’utilisent que partiellement. Cherchez à savoir de quels outils vous avez réellement besoin et quels sont ceux que vous souhaitez éventuellement utiliser à terme. Ensuite, faites votre choix. Bien souvent, les concepteurs s’adaptent à la taille de votre entreprise (petite entreprise, PME, grande entreprise). Dans le livre blanc précité, vous trouverez également un aperçu des logiciels et de leur groupe-cible.

Erreur 4 : Déployer la mauvaise stratégie

Rien ne sert de commencer à automatiser sans avoir défini de stratégie au préalable. Vous risquez d’amplifier les risques et d’adopter une mauvaise approche. Placez d’abord toutes les pièces stratégiques au bon endroit : quel est votre objectif professionnel, votre objectif commercial, votre groupe-cible, quels buyer persona y associez-vous, comment se présente leur parcours client, … Voici autant d’éléments que vous pouvez traiter dans votre logiciel et sur lesquels se basent la personnalisation et les effets d’échelle. Si vous sautez cette étape, vous constaterez rapidement que vous racontez à grande échelle une autre histoire que celle que vous souhaitez pour votre marque.

Erreur 5 : Privilégier la quantité à la qualité

Lorsque la machine tourne, la tentation est grande : continuer à produire du contenu pour que chaque groupe-cible reçoive sa part chaque semaine. Certes, le rythme est important, mais investissez également dans la production afin que vous ayez le temps de joindre la qualité à la quantité. Pour soigner la qualité, il n’y a rien de dramatique à envoyer trois mailings de contenu plutôt que cinq pendant une semaine donnée.

 

Erreur 6 : Ne pas investir dans votre base de données

Tout comme une stratégie documentée, une base de données étoffée est également indispensable pour une automatisation de qualité. L’automatisation du marketing vous permet de continuer à alimenter des leads de manière personnalisée et de les diriger vers un entonnoir, mais n’oubliez jamais d’utiliser aussi les outils vous assurant une arrivée constante de leads. Il va de soi que le point de départ réside dans un contenu de qualité, mais votre logiciel peut également vous y aider. Prévoyez des landing pages, des calls-to-action, un contenu supplémentaire intéressant, etc., pour attirer de nouveaux leads.

Erreur 7 : Ne pas impliquer l’équipe de vente

Si votre marque veut réellement soutenir les ventes avec du contenu, votre équipe de vente doit également être de la partie. Expliquez-leur comment fonctionne l’automatisation, comment le logiciel aborde des groupes-cibles et quelle en est l’utilité pour eux. Ils entretiendront ainsi les contacts avec votre public en connaissance de cause. Dans le cas contraire, votre entreprise peut paraître incohérente et une partie de votre investissement s’envolera en fumée.


New Call-to-action


Redactie Mediaforta

Article par Rédaction Mediaforta la 17 février 2017

Voir le profil de l'auteur.

Recently Published

»

Peut-on faire du marketing de contenu via WhatsApp ?

En soi, WhatsApp est une application de messagerie qui, de prime ...

»

5 questions sur la transformation numérique chez Europ Assistance

À la fin de l’année dernière, Europ Assistance a fait la une ...

churn exit volgers
»

Vous avez perdu des suiveurs ? Tirez-en les leçons

Même si vous donnez le meilleur de vous-même, perdre une partie de ...

lead generation
»

Comment créer un bon formulaire de lead ?

C’est un mécanisme essentiel en marketing de contenu numérique : ...

»

De l’humour dans votre marketing de contenu, une bonne idée ?

L’humour est l’un des moyens les plus efficaces pour engager un ...

A/B-test
»

Un test A/B pour le marketing de contenu : comment ça marche ?

En marketing, le test A/B est en quelque sorte la méthode ...

marketing automation
»

Marketing Automation : les erreurs les plus fréquentes

Si elle présente de nombreux avantages, l’automatisation du ...

mobile copy
»

Ecrire spécifiquement pour des sites mobiles

Ces dernières années, rédiger des textes de qualité pour les ...

polle de maagt
»

Polle de Maagt à propos de technologie et de connaissance clients

Non, ce n’est pas Polle de Maagt sur la photo, mais le monstre ...